Coronavirus - L'OMS va reprendre les essais cliniques à base d'hydroxychloroquine

Le Directeur général de l’OMS Tedros Ghebreyesus et le Président américain Donald Trump

Le Directeur général de l’OMS Tedros Ghebreyesus et le Président américain Donald Trump

L'Organisation mondiale rétablit l'hydroxychloroquine dans les cliniques contre le coronavirus. Et c'est pas surprenant! est apparu en premier sur Snap221.info.

Le 25 mai dernier, l'Organisation Mondiale de la Santé avait décidé de suspendre temporairement les essais clinique liés à l'hydroxychloroquine, après la publication dans la revue médicale The Lancet d'une étude qui indiquait que les malades du Covid-19 hospitalisés et traités avec cette molécule, combinée ou non à des antibiotiques comme l'azithromycine, présentaient un taux de mortalité supérieur en plus d'être à l'origine d'arythmies cardiaques.

La décision de l'agence de santé des Nations Unies est intervenue après une étude publiée dans le journal médical The Lancet suggérant que le médicament pourrait augmenter le risque de décès chez les patients de Covid-19.

Mme Swanimathan "encourage" tous les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine à reprendre.

L'OMS avait annoncé la semaine dernière la suspension de l'administration d'hydroxychloroquine en raison d'"inquiétudes sur la sécurité des essais" après une étude de la revue Lancet.

Plus de 3 500 patients ont été recrutés dans 35 pays pour participer aux essais. Elle a lancé une "expression de préoccupation" et reconnaît dans un avertissement formel que "d'importantes questions" planent à son sujet.

Interrogée sur des révélations selon lesquelles des membres de son bureau en Chine auraient fait part de frustrations en raison du retard avec lequel Pékin aurait relayé le séquençage du virus et d'autres composantes, Mme Swanimathan n'a pas souhaité faire de commentaire. Mardi, l'Europe a elle en revanche fait face au nombre de nouveaux cas le plus bas depuis plus de deux mois.

Dernières nouvelles