Drew Brees s'excuse pour ses propos

Manque de respect vis à vis du drapeau: Un Le Bron James en colère répond à Drew Brees

PanoramicPlus

Rarement la société américaine n'est apparue aussi divisée. En plus de réagir à la tragédie de Minneapolis, de nombreux sportifs ont en effet exprimé leur soutien à l'ancien quarterback Colin Kaepernick, à l'origine d'un mouvement de protestation, en 2016, symbolisé par le geste de poser le genou à terre durant l'hymne américain. Cela lui a valu d'être traité de "fils de pute" par Donald Trump et de se retrouver sans club à la fin de son contrat avec les San Francisco 49ers.

Le quart des Saints de La Nouvelle-Orléans a mentionné qu'il appuie ceux qui dénoncent la brutalité policière, mais a répété qu'il ne croit pas que manquer de respect envers l'hymne national est la bonne chose à faire.

"Ça n'a rien à voir avec le manque de respect au drapeau et aux soldats (hommes et femmes) qui gardent notre pays libre". Quand je regarde le drapeau, j'imagine mes deux grands-pères, qui ont combattu pour ce pays pendant la Seconde Guerre mondiale, a-t-il justifié dans des propos relayés par Yahoo. Nous avons encore un long chemin à parcourir. Mais je pense que se tenir debout et respecter le drapeau avec sa main sur son cœur, c'est faire preuve d'unité, montrer que nous sommes unis. "WOW MEC! Tu ne comprends toujours pas pourquoi Kap s'était agenouillé?"

La superstar de la NBA a répondu au quarterback de la Nouvelle-Orléans qui voit dans le fait de poser un genou à terre pendant l'hymne national un "manque de respect vis à vis du drapeau".

Ses propos ont été critiqués férocement par d'autres athlètes professionnels, dont certains de ses coéquipiers. " Michael Thomas, coéquipier de Brees, a de son côté regretté sa " méconnaissance ": " On s'en fiche que tu ne sois pas d'accord ou que quiconque ne soit pas d'accord à ce sujet.

Dernières nouvelles