Canada: création d'emplois en mai mais hausse du chômage à 13,7%

Une personne consulte les petites annonces d'un journal à la recherche d'un emploi

Le Manitoba est la province où le taux de chômage est le plus bas

Statistique Canada explique que d'avril à mai, l'emploi au Québec a progressé de 6,5 % (231 000).

Selon le dernier bulletin d'enquête sur la population active (EPA) que vient de diffuser Statistique Canada, la croissance de l'emploi observée au Québec est la plus forte parmi les provinces et elle représente une reprise d'environ 30 % des baisses cumulatives enregistrées en mars et en avril.

De plus, le nombre de personnes mises à pied temporairement a reculé au Québec.

En dépit de cette hausse de l'emploi, le Canada a enregistré en mai un taux de chômage de 13,7%, soit le taux le plus élevé depuis 1976, depuis que des données comparables sont publiées.

Le taux de chômage grimpe encore à Gatineau-Ottawa en raison de la pandémie.

"En février, avant la crise économique liée à la COVID-19, le taux de chômage était de 5,6 %".

L'économie canadienne a créé 290.000 emplois (+1,8%) en mai, alors que les restrictions liées au coronavirus se sont graduellement assouplies, a indiqué vendredi l'institut national de la statistique.

Au Nouveau-Brunswick, le taux de chômage a légèrement fléchi d'avril à mai, de 13,2 % à 12,8 %.

L'augmentation du nombre d'emplois arrive après la perte de trois millions d'emplois en mars et avril. En revanche, il a augmenté ailleurs dans les Maritimes: de 12 % à 13,6 % en Nouvelle-Écosse et de 10,8 % à 13,9 % à l'Île-du-Prince-Édouard.

Dernières nouvelles