Coronavirus : l'Europe sécurise son approvisionnement en vaccins

Le vaccin serait disponible avant la fin de l'année

Le vaccin serait disponible avant la fin de l'année. Pixaba

La France, l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas ont signé ce samedi un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour garantir la fourniture à l'UE de 300 millions de doses d'un éventuel vaccin contre le Covid-19 dès qu'il sera découvert, a annoncé Berlin. Après des tests finalisés en octobre, une première tranche de ces vaccins pourrait être disponible d'ici la fin de l'année.

"Pour que les vaccins soient disponibles en grand nombre très rapidement après leur éventuelle approbation cette année ou l'année prochaine, les capacités de production doivent être garanties par contrat dès maintenant", a-t-il fait valoir.

Les gouvernements européens ont donné vendredi un mandat politique à la Commission européenne pour négocier en leurs noms les pré-commandes de vaccins potentiels contre le coronavirus.

L' "action rapide et coordonnée d'un groupe d'États membres " va bénéficier à " tous les citoyens de l'UE", s'est félicité le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn.

Elle plaidait notamment pour la mise en place de contrats d'achats anticipés, un principe accepté par les Etats membres, même si la santé reste une compétence nationale et non communautaire.

La pandémie a fait plus de 427.472 morts, et infecté plus de 7,7 millions de personnes dans le monde depuis son apparition en décembre 2019 en Chine, selon un bilan établi par l'Agence France Presse (AFP), à partir de sources officielles samedi à 19H00 GMT.

Au total, une dizaine de travaux sur différents vaccins ont atteint le stade des essais cliniques dans le monde.

Dernières nouvelles