C’est acté: la Ligue 1 reste à 20 clubs

Le ballon officiel de la Ligue 1

Le ballon officiel de la Ligue 1.- AFP

Une décision que le président de l'Amiens SC, Bernard Joannin condamne dans un commuiqué de presse: "Au lieu de réexaminer le format de manière objective et impartiale, ainsi que le Conseil d'État l'avait demandé, les dirigeants de la LFP ont provoqué une seconde injustice en présentant aux instances du football des informations biaisées et erronées afin d'empêcher un vote éclairé de leurs assemblées générales, pour aboutir au rejet d'une Ligue 1 à 22". Elle a entériné la convention FFF-LFP 2020-2024.

Ce vendredi, l'assemblée générale de la FFF devrait, sans aucune surprise, ratifier la convention la liant à la LFP afin de limiter le nombre de clubs à 20 en Ligue 1. Lors de la réunion avec la Fédération ce vendredi, Olivier Sadran a critiqué la décision finale de condamner son équipe et Amiens: "Ce qui me choque profondément, c'est que notre jeu est régi par des règles, 90 minutes, 38 journées". Le président picard a annoncé, avant même le vote, qu'il saisirait le Conseil d'Etat à la suite, "pas parce que je suis polémiste, mais parce que la cause que je défends est juste", dans des propos rapportés par l'Equipe.

La saison 2019/2020 de Ligue 1 a été arrêtée définitivement après 28 journées. A partir du moment où on modifie ces règles unilatéralement, on fausse le jeu et on ouvre la porte à toutes les interprétations.

La Ligue 1 à 22, désirée pour l'exercice 2020-21 par Amiens et le TFC, relégués à l'issue de cette saison tronquée par le coronavirus, a donc du plomb dans l'aile, malgré une décision du Conseil d'État laissant entrevoir un élargissement le 9 juin.

Dernières nouvelles