Aulas ressort la mitraillette, tous aux abris — OL

OL: Pas de TV pas d'équipes le tournoi est un fiasco

Aulas flingue encore la Ligue

Une déception pour le président de l'Olympique Lyonnais, qui n'a pas hésité à tacler une nouvelle fois les dirigeants des instances françaises tout en applaudissant ses homologues espagnols, dont Javier Tebas.

Jean-Michel Aulas s'est fait une raison.

Le président de l'OL continue de penser que la France a décrété l'arrêt de ses Championnats " trop tôt ". Dans ses plus grands rêves, Jean-Michel Aulas aurait obtenu l'accord du Paris Saint-Germain pour se rendre au Groupama Stadium afin de disputer ce tournoi, qui devait initialement se jouer entre six équipes. "Je parle avec les présidents de l'Atletico, du Real Madrid, de Barcelone, ils sont étonnés". Dans un entretien à EFE, il a complimenté le travail de Javier Tebas, le président de la Ligue Espagnole durant la crise de coronavirus. "Quand je vois Benzema marquer plus de buts que jamais et en France ils ne voulaient pas reprendre le football, je désespère", a-t-il insisté.

Lors de la conférence de presse de présentation de Tino Kadewere, Jean-Michel Aulas annonçait son intention d'organiser un tournoi amical dans le courant du mois de juillet. "Il a défendu les clubs et a réussi à négocier avec l'UEFA", explique le patron du club rhodanien. Il aurait même réussi à faire en sorte que le football " devienne une source de motivation pour le pays".

Que pensez-vous des propos d'Aulas?

Dernières nouvelles