Vladimir Poutine réalise son défilé militaire sans masques — Russie/Coronavirus

Défilé militaire et patriotisme russe à l'aube du référendum de PoutinePlus

Défilé militaire et patriotisme russe à l'aube du référendum de PoutinePlus

Masques et gels désinfectant sont mis à disposition des quelque 110 millions d'électeurs répartis sur les 11 fuseaux horaires que compte la Russie, de Petropavlovsk-Kamtchatsk à Kaliningrad.

Dans la région du Primorié (Extrême-Orient), un bureau de vote mobile a même recueilli les votes d'habitants dans une urne posée dans le coffre d'une voiture, ont admis les autorités.

Cette invitation a été faite par Vladimir Poutine à Emmanuel Macron à l'occasion d'un tête-à-tête en visioconférence.

Pour l'opposition, cette réforme n'a qu'un seul but: donner à Vladimir Poutine toutes les clés pour se maintenir au pouvoir à vie.

" La constitution, ce sont nos droits, que nous devons protéger et non pas les changer dans une telle période d'épidémie".

Si leur dernier échange téléphonique remonte au 17 avril dernier, lorsque les deux présidents en pleine pandémie du coronavirus ont discuté de de la situation sanitaire dans le monde, cette visioconférence intervient près d'un an après l'accueil par Emmanuel Macron de Vladimir Poutine au fort de Brégançon, la résidence de vacances du président français dans le sud, le 19 août 2019, peu avant le sommet du G7 de Biarritz.

Du fait de l'épidémie et de l'absence d'accès des voix discordantes aux médias, la campagne contre la réforme n'a cependant jamais décollé.

Poutine a déclaré dimanche dans un entretien télévisé qu'il n'excluait pas la possibilité de briguer un autre mandat présidentiel si les amendements constitutionnels étaient adoptés. "Autrement, je sais que dans deux ans au lieu de travailler normalement à tous les niveaux de l'État, tous les regards se mettront en quête de successeurs potentiels".

De mai 2018 à mai 2020, son taux d'approbation mesuré par l'institut indépendant Levada est passé de 79% à 59%. À cela s'ajoute une indexation des retraites, la "foi en Dieu" inscrite dans la Constitution et le mariage comme institution hétérosexuelle.

Ces principes, censés fédérer les Russes, sont au coeur du système de valeurs patriotiques conservatrices du chef de l'Etat russe.

Dans les rues de Moscou, la campagne d'affichage sur la réforme ne mentionne d'ailleurs pas Vladimir Poutine et ses mandats.

Dernières nouvelles