Elections municipales: Edouard Philippe largement réélu au Havre

Le Premier ministre Edouard Philippe s'exprime après sa victoire à l'élection municipale du Havre le 28 juin 2020

Le Premier ministre Edouard Philippe s'exprime après sa victoire à l'élection municipale du Havre le 28 juin 2020 1/2

Dimanche, le net reflux de la crise sanitaire n'a pas poussé vers les isoloirs les 16,5 millions d'électeurs appelés à voter dans 4.820 communes (15% des communes).

Le Premier ministre Edouard Philippe a remporté dimanche les élections municipales au Havre avec 58,83 % des voix face au député PCF Jean-Paul Lecoq. À 20H00, ses partisans célébraient la victoire dans le port normand. "Bravo @ephilippe2020 pour cette belle victoire. Plus que jamais fière d'être havraise!", a tweeté la numéro deux de la liste, Agnes Firmin Le Bodo.

Les élections municipales en France ont été marquées dimanche par une vague écologiste dans plusieurs grandes villes, où le parti présidentiel a enregistré de nombreuses défaites malgré le succès du Premier ministre Edouard Philippe.

Le président Emmanuel Macron a voté vers midi au Touquet avant de s'offrir un bain de foule, sans masque. Il s'est dit dimanche soir "préoccupé" par le niveau de l'abstention.

Cette déferlante devrait amener Emmanuel Macron à intervenir dès lundi matin en recevant à l'Elysée les membres de la Convention citoyenne sur le climat à qui il entend apporter des "réponses fortes" et "à la hauteur des enjeux et des attentes", fait savoir l'Elysée à l'AFP.

La maire socialiste de Lille Martine Aubry l'a emporté d'une courte tête, en devançant "d'environ 200 voix" son concurrent écologiste Stéphane Baly, a annoncé son entourage.

Municipales Edouard Philippe vainqueur au Havre
France Municipales Edouard Philippe vainqueur au Havre Question-du-jour Édouard Philippe doit-il rester Premier ministre

D'autres grandes villes - Besançon, Tours Poitiers, Annecy... - sont d'ores et déjà tombées dans l'escarcelle des Verts, qui ont longtemps servi de force d'appoint mais s'affirment comme les premiers à gauche avant les prochaines échéances électorales.

À Emmanuel Macron désormais de décider quelle casquette politique l'actuel Premier ministre pourra porter. L'ex-compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, redonne ainsi au parti le contrôle de sa première ville de plus de 100'000 habitants depuis 1995 et Toulon. Le PS a donc conservé Paris, Lille, Le Mans et devrait garder les commandes de Rennes et Nantes.

Les Républicains ont quant à eux confirmé leur implantation en remportant dès le premier tour bon nombre des villes de plus de 9000 habitants qu'ils contrôlaient. La candidate LR Martine Vassal, adoubée par le sortant Jean-Claude Gaudin, est donnée largement distancée par toutes les estimations.

Parmi les premiers résultats, François Bayrou, patron du Modem, a été réélu à Pau.

Les conseillers municipaux, élus pour six ans, se réuniront ensuite du vendredi 3 au dimanche 5 juillet pour élire les maires et leurs adjoints.

Dernières nouvelles