Incidents entre jeunes et policiers lors d'une fête improvisée — Paris

Paris: que s'est-il passé lors d'une fête improvisée qui a dégénéré aux Invalides

VIDEO - Paris : La soirée "Projet X" dérape, violents incidents entre des jeunes et les policiers

Par petits groupes parfois très alcoolisés, de très jeunes fêtards, venus pour la plupart fêter la fin de l'année scolaire ou universitaire, ont joué de minuit à 2h00 environ au chat et à la souris avec les forces de l'ordre présentes sur place, a constaté une journaliste de l'AFP. Cinq interpellations ont eu lieu. Ils participaient à une fête improvisée. L'appel avait été lancé en toute discrétion sur les réseaux sociaux sous le code "Projet X", en référence au film américain du même sur une fête qui dérape.

Une fête improvisée sur l'esplanade des Invalides a vu l'intervention des forces de l'ordre samedi soir. Des affrontements ont éclaté dans la soirée du samedi 28 juin, sur l'esplanade des Invalides, à Paris. Des jeunes auraient ouvert les hostilités en lançant des projectiles au passage de plusieurs véhicules des forces de l'ordre qui arrivaient sur les lieux.

Selon nos informations, deux véhicules de police ont été dégradés tandis que le commissariat du VIIe arrondissement a été l'objet de jets de projectiles. Neuf policiers ont été blessés, dont un qui a été transporté à l'hôpital.

Anaëlle, une Parisienne de 19 ans, raconte à l'AFP: "On en a entendu parler sur les réseaux, on était quelques centaines, il y avait un peu de musique, des gens avec des enceintes mais rien d'organisé".

Ensuite "c'est parti en vrille, il y a des gens qui ont commencé à se lancer des bouteilles à la tête, en deux secondes la police est arrivée on était encerclé, ils ont commencé à tirer des lacrymos", a-t-elle poursuivi. 1h30 plus tard, des dizaines de jeunes étaient encore sur l'esplanade, jetant des bouteilles sur les policiers, qui à nouveau, ont tiré des grenades lacrymogènes.

Ces incidents interviennent sept jours après les rassemblements de la fête de la musique malgré la persistance de l'épidémie de coronavirus.

Dernières nouvelles