Grosse restructuration au Cirque du Soleil: 3.480 employés vont perdre leur travail!

Le cirque du Soleil au Zénith à Lille en 2016 avec le spectacle Varekai

Le cirque du Soleil au Zénith à Lille en 2016 avec le spectacle Varekai

Le Cirque de Montréal a temporairement suspendu ses productions en mars en raison de l'éclosion.

La célèbre troupe canadienne de saltimbanques, le Cirque du Soleil, frappée de plein fouet par la pandémie de coronavirus, a annoncé lundi avoir demandé la protection des tribunaux contre ses créanciers pour tenter de se restructurer. Celle-ci représente désormais plus d'1 milliards de dollars.

Sa demande doit être examinée ce mardi par la Cour supérieure du Québec.

Cette " convention d'achat " conclue avec les fonds américains TPG et chinois Fosun, ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec prévoit l'acquisition de la quasi-totalité des actifs du Groupe CirqueduSoleil au comptant et par endettement. C'est le fonds privé américain TPG Capital qui en détient aujourd'hui 55% du capital, 25% sont au fonds chinois Fosun - propriétaire du Club Med depuis 2015 et de Thomas Cook depuis novembre 2019 - et 20% appartiennent à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Daniel Lamarre a indiqué à l'AFP que cinq à six groupes, canadiens comme étrangers, s'étaient déjà montrés intéressés.

Une proposition d'achat a également été déposée par les actionnaires de la troupe avec l'aide d'Investissement Québec. La convention prévoit notamment que les créanciers garantis du Cirque du Soleil recevront une participation en actions de 45 % dans l'entreprise restructurée, contre 55 % pour les actionnaires actuels. Le Cirque du Soleil, qui produit une quarantaine de shows de Melbourne à Lyon en passant par Las Vegas et Moscou, s'est déclaré en faillite lundi 29 juin. La société d'État québécoise Investissement Québec avancera 200 millions (182 millions d'euros) sur cette somme, sous forme de prêt.

L'offre "fournira au Cirque du Soleil les capitaux et les ressources nécessaires pour stabiliser et relancer l'entreprise", tout en préservant "le caractère québécois de la marque" fondée dans la province francophone en 1984. "C'est pour ça que je peux garantir aujourd'hui l'avenir du Cirque, parce que eux (les actionnaires) se sont engagés à réinvestir 300 millions de dollars américains pour assurer la survie de l'entreprise", a-t-il précisé. Le Cirque du Soleil a l'intention de " réembaucher la majeure partie des employés licenciés dès que les conditions le permettront ".

Par ailleurs, l'entreprise va licencier 85% de ses employés. La Convention proposée prévoit également, dans le cadre de l'injection de 300 millions $US de liquidités, la création d'un fonds dédié aux employés de 15 millions $US pour apporter une aide financière aux employés, ainsi qu'un fonds dédié de 5 millions $US aux entrepreneurs indépendants afin de payer les obligations de la Société à l'égard des artisans et des artistes indépendants.

Dernières nouvelles