Quartararo pousse Rossi vers la case retraite — MotoGP

Mon premier objectif est d’être compétitif cette année et de continuer ma carrière en MotoGP en 2021

Mon premier objectif est d’être compétitif cette année et de continuer ma carrière en MotoGP en 2021

En 2021 et 2022, Quartararo sera associé à l'actuel équipier de Rossi, l'Espagnol Maverick Vinales, dont la prolongation de contrat a été annoncée lundi. Le nonuple Champion du monde, qui fêtera ses 41 ans en février, devra faire son choix entre accepter de rejoindre le team satellite Petronas, afin donc d'échanger sa place avec celle de Quartararo, ou bien mettre un terme à sa carrière à la fin de cette saison.

Yamaha a officialisé ce mercredi l'arrivée de Fabio Quartararo en lieu et place de Valentino Rossi en 2021.

En revanche, pour Quartararo, cette annonce fait suite à une première saison dans la catégorie reine particulièrement réussie, avec six pole-positions et sept podiums.

Cette étape, jusqu'ici repoussée à chaque rediscussion de son contrat, parait désormais de plus en plus envisageable, bien que le pilote italien lui-même se soit dit cet hiver ouvert à l'idée de rétrograder au sein de l'équipe satellite, alors que la victoire lui échappe depuis trois ans et qu'il n'est plus le meneur des troupes Yamaha dans les classements. Mais ce n'était qu'une partie de leur plan et ils ont tranché en faveur de Quartararo pour l'accompagner... En tout cas je suis extrêmement motivé. J'ai vraiment hâte d'être à Sepang pour piloter ma nouvelle M1 et revoir mon équipe. Je vais tout faire pour les rendre fiers. Ses résultats obtenus pour ses débuts en MotoGP™ étaient juste sensationnels. Alors que Suzuki et Ducati manifestaient leur intérêt pour le jeune Niçois, Yamaha se devait d'avancer ses pions rapidement pour s'assurer ses services au-delà de 2020, après lui avoir déjà garanti la fourniture pour cette saison d'une M1 qui, cette fois, sera identique à celles des pilotes officiels. Nous sommes impatients à l'idée qu'il nous rejoigne. Nous ne laisserons rien de côté dans notre quête de victoires.

"Pour des raisons dictées par le marché des transferts, Yamaha m'a demandé au début de l'année de prendre une décision sur mon futur, explique le Docteur (son surnom). Yamaha a agi en conséquence et terminé les négociations". Il est évident que mon objectif n°1 est d'être compétitif, de continuer ma carrière en 2021! "Avant cela, j'ai besoin de réponses que seule la piste et les premières courses peuvent me donner". Je suis content de savoir, que si je continue, Yamaha m'apportera tout son soutien, avec une M1 d'usine.

Dernières nouvelles