Remaniement : "On ne peut pas tout attendre de l'État", prévient Jean Castex

Le premier ministre démissionnaire Édouard Philippe et son remplaçant Jean Castex

Le premier ministre démissionnaire Édouard Philippe et son remplaçant Jean

La nomination de Jean Castex vendredi 3 juillet au poste de Premier ministre a suscité des réactions diverses et variées de la part du milieu politique.

Jean Castex n'a pas mégoté son propre hommage à Edouard Philippe, évoquant sa capacité à gérer les crises en apportant "une attention constante aux plus faibles et aux plus démunis"...

Manon Aubry (eurodéputée La France insoumise) déplore, quant à elle, que "tout change pour que rien ne change" avec la nomination de Jean Castex "pour mener la même politique anti-sociale et anti-écologique".

"Je ne suis pas ici pour chercher la lumière, je suis ici pour chercher des résultats". Le "Monsieur déconfinement" d'Emmanuel Macron, chargé de mettre en place la fin du confinement qui a eu lieu le 11 mai dernier, est pourtant une figure installée depuis longtemps dans le paysage politique français.

Emmanuel Macron et Édouard Philippe
Remaniement: Macron ira-t-il jusqu'à nommer un Premier ministre écolo? | Slate.fr

L'entretien était surtout l'occasion pour le nouvel hôte de Matignon de se présenter aux Français - dont la plupart ont probablement découvert le nom et le visage de ce discret énarque ce vendredi. "Je suis un homme politique de la vie quotidienne des gens et cela me rend très fier", a expliqué le nouveau chef de gouvernement qui n'a pas manqué de rendre hommage à son prédécesseur.

Après 1145 jours à la tête de l'exécutif, Édouard Philippe quitte donc la folie de Matignon, où il aura dû affronter deux crises majeures en trois années d'exercice, la première sociale avec le mouvement des "Gilets jaunes" puis celui contre les retraites, la seconde sanitaire avec l'épidémie de Covid-19. Le nouveau maire de Perpignan et député RN des Pyrénées-Orientales, Louis Aliot, "adresse ses félicitations à Jean Castex pour sa nomination à Matignon", tandis que l'ancien député du Gard, Gilbert Collard assène "Macron choisit un Premier parasol qui ne lui fera pas d'ombre!" Un changement de Premier ministre officialisé lors de la traditionnelle cérémonie de passation de pouvoir, rue de Varenne. "Je crois aux territoires, je crois aux valeurs de confiance et de responsabilités".

"Avant de donner les solutions, je souhaite ouvrir des concertations, que l'on en discute avec la Nation, avec les partenaires sociaux, dans les territoires, avec tous les acteurs pour associer le plus possible à la recherche de solutions", a-t-il assuré dans cette première interview.

Sur France Inter, le député européen écologiste David Cormand parle de Jean Castex comme "d'une personne issue clairement de la droite". La veille, le président Emmanuel Macron confirmait la formation d'une nouvelle équipe gouvernementale. Le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), Julien Bayou, critique le manque de fibre écologique du nouveau Premier ministre. Il s'agit du sarkozyste Jean Castex.

Dernières nouvelles