L'OMS arrête les essais de l'hydroxychloroquine chez les patients hospitalisés

Selon l'OMS les résultats préliminaires de l'essai ne font apparaître sur les patients que peu ou aucune réduction de la mortalité. Ph: AFP

Covid-19 : L'OMS met fin aux essais cliniques sur l'hydroxychloroquine et...

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dit encore son mot d'ordre sur l'usage de l'hydroxychloroquine contre la pandémie du coronavirus.

Selon l'OMS, les résultats préliminaires de l'essai ne font apparaître sur les patients que "peu ou aucune réduction de la mortalité".

ACTUALITES GENEVE, 4 juillet 2020 (Yeclo avec Xinhua) - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé samedi qu'elle abandonnait l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir dans le cadre de son essai clinique international Solidarity, citant peu ou pas de réduction de la mortalité des patients hospitalisés pour une infection au COVID-19. Seul le remdesivir reste testé dans le cadre de Solidarity.

Elle précise dans ce contexte que cette décision ne s'applique qu'aux essais chez les patients hospitalisés et n'affecte pas l'évaluation possible dans d'autres études chez des patients n'étant pas hospitalisés ou comme traitement préventif pour le Covid-19.

Toutefois, les résultats intermédiaires de l'essai ne fournissent pas non plus "de preuves solides " d'une augmentation de la mortalité liée au lopinavir/ritonavir ou à l'hydroxychloroquine, ajoute le communiqué. L'agence dit "préparer" une prépublication de ces résultats. "Les chercheurs impliqués dans l'essai Solidarity interrompront les essais avec effet immédiat ", a indiqué l'OMS dans un communiqué de presse.

Dernières nouvelles