Entente provisoire dans la LNH

PRESSE CANADIENNE Le Rogers Place d’Edmonton où se disputeront probablement les matchs de l’Association de l’Ouest

PRESSE CANADIENNE Le Rogers Place d’Edmonton où se disputeront probablement les matchs de l’Association de l’Ouest

La Ligue nationale de hockey (LNH) et l'Association des joueurs se sont entendues sur le plan de retour au jeu de la saison 2020 ainsi que sur une prolongation de la convention collective de quatre ans, lundi.

Tel qu'il était avancé la veille par Bob McKenzie de TSN, les camps d'entraînement se mettront en marche le 13 juillet. La ronde qualificative donnera son coup d'envoi le 1er août prochain. À compter du 26, les équipes pourront se rendre dans les deux villes hôtes, Toronto et Edmonton. Une absence n'entraînera pas de pénalité ou de mesure disciplinaire. Selon les informations qui ont circulé ces derniers jours, cette prolongation inclurait une entente sur la participation des joueurs aux Jeux olympiques de 2022 et 2026.

Pour que l'entente soit officielle, elle doit être approuvée par le bureau des gouverneurs et les membres de l'Association des joueurs.

Le salaire minimum passerait également de 700 000$ à 800 000$ d'ici la saison 2025-2026, soit d'ici la fin de la nouvelle entente.

L'information n'apparaît pas dans les documents publiés, mais selon le collègue d'Athlétique au Minnesota Michael Russo, l'espoir du Canadien Alexander Romanov ne sera pas autorisé à jouer cet été.

Dernières nouvelles