F1 - GP d'Autriche : Hamilton rétrogradé de trois places

Le pilote finlandais de Mercedes Velterri Bottas a remporté le grand prix d'Autriche de formule 1

Le pilote finlandais de Mercedes Velterri Bottas a remporté le grand prix d'Autriche de formule 1

Cela le rétrograde à la quatrième place au drapeau à damier, ce qui profite à Charles Leclerc en deuxième position pour Ferrari.

Avant le départ, quatorze des vingt pilotes ont posé un genou à terre sur la grille en signe de soutien à la lutte contre le racisme. Lewis Hamilton (Mercedes), arrivé dans le sillage de Bottas, a écopé de cinq secondes de pénalité pour un accrochage avec Alexander Albon (Red Bull-Honda) au 61e des 71 tours.

Derrière Hamilton, Carlos Sainz a fait une superbe journée pour McLaren en cinquième position, devant Segrio Perez, également pénalisé, Pierre Gasly et Esteban Ocon. Dans le premier relais, Lewis (Hamilton) a perdu du temps dans sa bataille pour remonter dans le classement, ça m'a permis de creuser un bon écart.

Le pilote de Red Bull Max Verstappen porte un t-shirt "mettre fin au racisme".

Parti de la pole position, Bottas a conquis le huitième succès de sa carrière en formule 1. A l'occasion du Grand Prix de la région de Styrie, le Red Bull Ring de Spielberg sera alors le théâtre d'une nouvelle première: jamais deux courses ne se sont tenues sur le même circuit lors de la même saison. Le pilote anglais de Mercedes a été rétrogradé de trois places, ont annoncé dimanche les commissaires de course.

Incités par le Britannique, premier pilote noir de la catégorie, plusieurs pilotes et écuries, ainsi que la F1 et la Fédération internationale de l'automobile (FIA), se sont positionnés récemment contre le racisme suite à la mort de George Floyd aux mains de policiers aux États-Unis fin mai. Les Mercedes arborent cette saison une livrée noire en guise de soutien. Le paddock et les monoplaces étaient ornés ce week-end d'arcs-en-ciel en hommage aux luttes contre le racisme mais aussi contre le Covid-19. Ce dimanche, le choix avait été laissé aux pilotes d'exprimer à leur manière leur engagement en ce sens. Seuls huit Grands Prix figurent au calendrier provisoire, alors que le promoteur du championnat (Formula One) souhaite en programmer entre 15 et 18, au lieu de 22.

Dernières nouvelles