Le mythique magasin Tati de Barbes va fermer ses portes

Coronavirus à Paris : Le Covid-19 achève le dernier magasin Tati

Barbès : clap de fin pour le dernier Tati de Paris

Deux des enseignes seraient cependant maintenues, Tati Mariage et Tati Destockage (situées elles aussi sur le boulevard de Rochechouart). Lancée fin 2019 par six anciens managers de Tati ayant repris 29 magasins de l'enseigne et leurs effectifs, KLO indique afficher "50% de ventes de plus que ce qui était prévu lors de sa création", et compte désormais 200 collaborateurs.

Aujourd'hui, cet acteur low cost qui a vu ses premiers points de vente ouvrir en 2020 a l'intention de reprendre 18 autres magasins Tati et la centaine de salariés qui y sont rattachés. Le magasin Tati du quartier de Barbes va en effet fermer ses portes dans très peu de temps.

Déjà en mauvaise santé économique avant la crise sanitaire, la chaîne de magasins d'habillement n'a pas obtenu de prêt garanti par l'Etat. Le Groupe GPG doit donc "envisager la fermeture définitive du magasin de Barbès avec l'accompagnement des 34 collaborateurs concernés dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi". C'est le groupe GPG qui a fait cette annonce, malgré la reprise de l'enseigne par le groupe en 2017.

Les grèves de décembre et le confinement sont avancés pour justifier la fermeture annoncée du dernier magasin Tati, celui de Barbès, dans le 18arrondissement de Paris. "Il a accusé une baisse de 60% de ses ventes entre le 1 octobre 2019 et le 31 mai 2020 par rapport à la même période l'année précédente", explique Thierry Boukhari, directeur général délégué de Tati.

"Ce plan de reprise des magasins a permis de maintenir l'emploi de plus de 1.000 collaborateurs, directement ou indirectement, pour les enseignes du groupe GPG, ou pour l'enseigne KLO dirigée par des anciens managers", selon le groupe. En revanche, les deux magasins Tati Mariage et Tati déstockage à Barbès (11 collaborateurs) seraient maintenus, précise le groupe Gifi.

Le secteur du déstockage affiche une croissance insolente depuis plusieurs années, avec une multiplication des enseignes: Centrakor, Gifi, Stokomani, Action, Normal, etc.

Dernières nouvelles