De vastes campagnes de vaccination d'enfants menacées à travers le monde

Un enfant assis sur les genoux de sa mère se fait vacciner

Au moins une trentaine de campagnes de vaccination contre la rougeole sont menacées à travers

Selon de nouvelles données de l'OMS et de l'UNICEF, ces perturbations menacent d'annuler les progrès durement acquis pour atteindre davantage d'enfants et d'adolescents avec une gamme plus large de vaccins, ce qui a déjà été entravé par une décennie de retard dans la couverture vaccinale, qui a stagné à 85% pendant près d'une décennie avant la pandémie de COVID-19, avec 14 millions de nourrissons non vaccinés chaque année.

Le nombre d'enfants susceptibles de ne pas être vaccinés pourrait doubler cette année dans le monde et notamment en Afrique, alertent l'OMS et l'Unicef.

En mars, l'OMS a conseillé aux pays de suspendre temporairement les campagnes de vaccination de masse, jusqu'à ce que des mesures efficaces pour réduire la transmission du Covid-19 soient mises en place.

Le nombre d'enfants vaccinés dans le monde, qui stagnait déjà depuis 10 ans, a baissé de façon alarmante en raison de la pandémie de Covid-19, ont mis en garde, ce mercredi 15 juillet 2020, deux agences des Nations unies.

"En raison de ces perturbations et de leurs risques, le directeur général de l'OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus indique: "Les vaccins sont l'un des outils les plus puissants de l'histoire de la santé publique et plus d'enfants sont désormais vaccinés que jamais ".Cependant, il déplore que "[ndlr] la pandémie [ait] mis ces gains en péril". " Mais la pandémie menace ces progrès ", a-t-il souligné, en appelant les pays à assurer la poursuite de leur politique d'immunisation.

Ainsi, le taux de vaccination DTP3, qui correspond à la diphtérie, tétanos et à la coqueluche est en baisse sur les quatre premiers mois de 2020.

"Le Covid-19 a transformé ce qui était autrefois la vaccination de routine en un défi inquiétant", a déclaré pour sa part la directrice exécutive de l'Unicef, Henrietta Fore.

Par ailleurs, au moins une trentaine de campagnes de vaccination contre la rougeole sont menacées à travers le monde, pointent également les agences. "Nous devons reprendre les programmes de vaccination de façon urgente avant que la vie d'enfants ne soit menacée par d'autres maladies".

Dernières nouvelles