Le nombre d'enfants touchés par la maladie de Kawasaki a bondi de près de 500% à Paris — Coronavirus

L'hôpital parisien Robert Debré accompagne l'hospitalisation des enfants depuis plusieurs années ici l'intervention d'un comédien

Coronavirus : selon une étude, les admissions d'enfants touchés par la maladie de Kawasaki ont augmenté de ...

Les équipes du service ont cherché à savoir s'il y avait un lien entre le coronavirus et la maladie de Kawasaki chez les enfants. Si l'inflammation est un peu plus importante pour ce que le médecin appelle désormais le Kawa-Covid-19 (la maladie de Kawasaki liée au Covid-19) que pour la forme "classique", la réponse au traitement est assez comparable. En avril 2020, l'incidence des hospitalisations a augmenté de 497%.

Durant la période de confinement, les autres virus respiratoires en circulation se sont "effondrés". "C'est une maladie inflammatoire qui atteint les petits vaisseaux, qui peut avoir des complications au niveau des coronaires", explique Albert Faye. Albert Faye, chef du service pédiatrie à l'hôpital Debré ajoute, sur France TV Info: "Les enfants sont atteints de fièvre, une inflammation importante au niveau du sang, une éruption spécifique, un enfant qui est très fatigué, des œdèmes au niveau des extrémités". Malgré tout, cette pathologie impressionnante est bien connue en pédiatrie, et se soigne en général essentiellement à l'aide d'immunoglobulines, des anticorps faisant partie de l'arsenal de lutte du système immunitaire contre une infection.

Avec l'épidémie de coronavirus, les enfants développent une forme "plus marquée" de la maladie de Kawasaki, avec "une atteinte au niveau digestif, des douleurs abdominales". L'inflammation est "un petit peu plus importante que dans la maladie classique", avec une atteinte au niveau du cœur, une inflammation du muscle cardiaque (myocardites), et une inflammation au niveau du péricarde (péricardites) "plus fréquentes", expliquent nos confrères. Les formes sévères de la maladie de Kawasaki, en lien avec le Covid-19, "restent très rares". On ne connaît pas tout. "Il faut de toute façon rester prudent et continuer à prendre des précautions vis-à-vis du risque d'infection chez l'enfant", rappelle le professeur Albert Faye.

La maladie est caractérisée par une fièvre d'au moins 40ºC pendant cinq jours d'affilée ou plus, ainsi qu'à au moins quatre des cinq symptômes suivants: éruption cutanée; gonflement anormal des ganglions du cou; irritation et rougeur des blancs des yeux; irritation/inflammation de la bouche, de la langue, des lèvres et de la gorge; gonflement des mains et des pieds. "Tout signe dans ce sans là doit amener à consulter".

Le professeur Albert Faye ne note " plus de maladies de Kawasaki liée au Covid.

Pour le Pr Albert Faye, chef du service pédiatrie de l'hôpital Robert-Debré interrogé par Francetvinfo, le lien entre Covid-19 et maladie de Kawasaki chez les enfants "apparaît de manière assez claire" à la lueur de l'étude menée par son équipe.

Dernières nouvelles