La cour d’appel accepte sa mise en liberté — MHD

Le rappeur MHD

Le rappeur MHD AFP Archives

Alors qu'une vidéo de sa libération a fait le tour des réseaux sociaux, le rappeur de 25 ans prend pour la première fois la parole dans un message partagé publiquement sur son compte Instagram, suivi par 2,3 millions d'abonnés, et sur Twitter.

Une source judiciaire a confirmé cette décision de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris, qui examinait jeudi un appel du parquet de Paris contre l'ordonnance de libération sous contrôle judiciaire de MHD prise le 7 juillet par un juge des libertés et de la détention. Désormais hors de sa cellule, l'artiste pouvait toutefois retourner en détention si la cour d'appel de Paris infirmait une ordonnance de non-prolongation de sa détention provisoire ce jeudi 23 juillet.

" Pour éteindre toute fausse information, je confirme que la Cour d'appel a enfin accepté ma mise en liberté. Les investigations vont se poursuivre", a déclaré à l'AFP son avocate, Me Elise Arfi.

Suite à cette ordonnance, l'artiste avait été libéré le 16 juillet, à l'expiration de son mandat de dépôt.

C'est une affaire qui a choqué les fans de l'artiste! MHD a été incarcéré à la prison de la Santé à Paris pour homicide volontaire le au 5 juillet 2018. En juillet 2018, il était arrêté et détenu provisoirement pour homicide volontaire aux côtés de trois autres hommes, dans ce qui était depuis devenu l'affaire "MHD''". Un meurtre qualifié de violent par la presse locale, Loïc avait été molesté, frappé et poignardé, dans ce qui a été rapporté comme une bagarre entre gangs des 10e et 19e arrondissements. Le jeune homme sera par la suite été pris à partie par des individus. D'autant que Loïc K., pour avoir été blessé à l'arme blanche, a succombé à ses blessures. Pourtant, un témoin a bien filmé la scène depuis sa fenêtre. Jusqu'à présent, MHD a toujours clamé son innocence, il a simplement reconnu qu'une voiture lui appartenant avait été utilisée lors de cette tragédie.

Dernières nouvelles