Le Maroc à un doigt de la liste rouge en France

Jean Castex a annoncé à Roissy la généralisation des tests à l'arrivée en provenance de 16 pays rouges

Jean Castex a annoncé à Roissy la généralisation des tests à l'arrivée en provenance de 16 pays rouges

Notre pays étant classé "zone rouge" par les autorités sanitaires françaises aux côtés de 15 autres pays, les voyageurs seront tenus de disposer d'un test attestant qu'ils ne sont pas porteurs du virus pour embarquer dans les avions.

" Nous savons que dans un certain nombre de ces pays, il n'existe pas de stratégie de dépistage et que l'accès aux tests est difficile, en conséquence de quoi nous avons décidé de généraliser les tests à l'arrivée " dans tous les aéroports français recevant des vols en provenance des pays de la liste, a-t-il ajouté.

Les autres pays concernés par le durcissement des contrôles en France sont les Emirats arabes unis, les Etats-Unis, Bahreïn, le Panama, l'Afrique du Sud, le Koweït, le Qatar, Israël, le Brésil, le Pérou, la Serbie, la Turquie, Madagascar, l'Inde et Oman.

Offre d'été: Profitez de l'offre spéciale 2 mois pour 1€.

Le président du Sénat, Gérard Larcher, avait pointé dans la matinée des "insuffisances graves " dans les mesures mises en place dans les aéroports qualifiés de "passoires à Covid ". A défaut, ils seront testés à leur arrivée à l'aéroport, en France.

M. Castex a précisé que pour ces 16 pays, "la frontière est fermée", soulignant que "la seule circulation des passagers concerne des citoyens français qui résident dans ces pays ou des citoyens de ces pays qui disposent d'une résidence stable en France".

Selon les médias français, citant une source gouvernementale, le Maroc avait initialement été cité dans la liste mais "n'y figure pas pour l'instant".

Jean Castex a également appelé les Français à ne pas se rendre en Catalogne (Espagne) " tant que la situation sanitaire ne s'améliore pas ". 3589 cas de covid-19 ont été enregistrés la semaine dernière en France, soit une hausse de 27 % par rapport aux sept jours précédents.

484.000 tests sont actuellement réalisés par semaine, selon le ministère. Environ 3 000 personnes seront testées par jour. Plusieurs communes sont allées plus loin, en le rendant également obligatoire sur les marchés, dans les lieux en plein air très fréquentés ou lors de rassemblements, comme Concarneau, La Rochelle, Saint-Brieuc, Epinal ou encore Annecy.

Dernières nouvelles