Les "salons" de Messenger accueillent désormais jusqu'à 50 personnes

Facebook Messenger peut désormais verrouiller vos discussions avec Face ID

Messenger adopte de nouvelles fonctions de sécurité et de confidentialité

La nouvelle fonctionnalité de verrouillage d'application de Facebook Messenger vous permet de verrouiller l'application et toutes vos discussions derrière Face ID / Touch ID sur les appareils iOS (via le Bord) avec la fonctionnalité à venir sur Android dans "les prochains mois". Le verrouillage implique forcément un système de reconnaissance faciale, comme le Face ID d'Apple, ou d'empreinte digitale.

Facebook a annoncé cette nouveauté dans un communiqué mercredi 22 juillet, rappelant que "la vie privée est au cœur de Messenger". Il suffit de vous rendre dans les paramètres de Messenger et d'activer la fonctionnalité nommée " App Lock ". Dans sa déclaration, Jay Sullivan, le Director of Product Management de l'application, explique que les intentions de Facebook pour Messenger sont simples "Nous nous efforçons toujours de donner aux utilisateurs plus de contrôle sur la confidentialité". Cela devrait éviter à quiconque de se retrouver bloqué dans un flux en direct. Facebook indique que la fonctionnalité est en cours de déploiement dans "certains pays" et prévoit de la déployer à terme dans tous les pays qui prennent en charge les Salons Messenger. "Ainsi, à mesure que nous introduisons davantage de fonctionnalités de confidentialité, elles seront dans ce nouvel onglet ".

Si vous êtes soucieux qu'une tierce personne puisse avoir accès à vos conversations sur l'application Messenger, soyez désormais tranquille. De cette façon, vous pourrez décider " qui peut vous envoyer un message ou vous appeler directement, qui accède à votre dossier de demandes et qui ne peut pas du tout vous envoyer un message ou vous appeler ".

Facebook pourrait également utiliser une protection similaire à celle qu'on trouve sur WhatsApp sur les messages envoyés par des inconnus: flouter les images qui sont envoyées avec ces messages. Il s'agit de celle qui consiste à brouiller le contenu d'une image supposée sensible lorsqu'une nouvelle personne vous écrit.

Dernières nouvelles