Harry et Meghan portent plainte pour des photos volées d'Archie — Los Angeles

Meghan Markle nostalgique de son mariage avec Trevor Engelson ? Ce détail qui affole la Toile

Meghan et Harry attaquent des paparazzis à Los Angeles pour des photos volées d'Archie

C'est d'ailleurs pourquoi, les Sussex ont porté plainte ce jeudi 23 juillet 2020 à Los Angeles contre des paparazzis qu'ils accusent d'avoir photographié leur fils d'un an à leur insu dans le jardin de leur propriété californienne. Alors que le monde entier fait face à une crise sanitaire de grande ampleur, Thomas Markle a pointé l'indécence de Meghan et Harry à se plaindre de leur condition. Par conséquent, les clichés ont en réalité été pris lors d' "activités dans le jardin de leur résidence ", à leur insu.

" Le couple a récemment appris que quelqu'un propose à la vente des photos de leur fils de 14 mois, Archie, affirmant fallacieusement les avoir prises lors d'une " récente " sortie publique " à Malibu " ", explique la plainte pour " atteinte à la vie privée ".

Pourtant, depuis l'arrivée de la famille en Californie, Archie ne s'affichait pas en public, encore moins à Malibu, ont indiqué ses parents. Dans un communiqué, l'avocat du couple, Michael J. Kump a déclaré: " Aucun drone, hélicoptère ou téléobjectif ne remet ce droit en cause. Mais le Palais redouterait désormais que la parution de Finding Freedom anéantisse tout espoir d'un éventuel retour du prince Harry auprès de la famille royale.

En déménageant à Los Angeles, Meghan et Harry voulaient vivre une existence paisible à l'abri des regards, loin des photographes britanniques. Ainsi, ils estiment que "certains paparazzis et leurs commanditaires ont franchi la ligne rouge". Ces derniers n'hésitent pas à aller jusqu'à survoler le domicile du couple à l'aide d'hélicoptères ou à percer des trous dans les grillages.

De toute façon, le prince Harry ne tolérera pas que son fils soit en ligne de mire.

"Malgré de multiples relances auprès des services de son père", chargés d'organiser un rendez-vous officiel avec la reine tout début janvier, celui-ci n'a pas été planifié, conduisant finalement à leur annonce choc du 8 janvier, qui avait été très critiquée par la presse britannique, notamment car le couple n'aurait pas prévenu la monarque. ", écrivait le prince Harry dans un communiqué en octobre 2019".

Dernières nouvelles