Les terrasses chauffées bientôt interdites dans l'espace public

Réservé aux 200.000 premiers bénéficiaires le dispositif qui se termine fin juillet a été un succès indéniable contribuant au rebond du marché en juin

Les terrasses chauffées bientôt interdites dans l'espace public

Les Amis de la Terre craignent que les entrepôts de commerce en ligne, comme ceux d'Amazon, échappent à un moratoire malgré la volonté de Barbara Pompili. Ce qu'il faut retenir.

"Nous allons interdire le chauffage extérieur sur l'espace public, les terrasses " et obliger à "fermer les portes pour tous les bâtiments chauffés ou climatisés ouverts au public ", poursuit-elle, précisant néanmoins que ces mesures n'entreront pas en vigueur avant le printemps 2021, en raison de la pandémie de Covid-19.

Concernant la rénovation thermique des bâtiments, le gouvernement a ainsi décidé d'introduire, par décret, la performance énergétique dans les critères de "décence " d'un logement, à compter du 1er janvier 2023. "Cela permettra aux personnes qui vivent dans ces passoires thermiques - des logements qui consomment plus de 500 kW/h au m2 par an - d'exiger du propriétaire qu'il fasse des travaux, au risque que le juge interdise à ce dernier de percevoir un loyer, voire interdise la location d'un tel logement" avait précisé Barbara Pompili plus tôt dans un entretien publié dans le journal Le Monde. Le projet de texte est actuellement soumis à consultation publique.

Interdiction des chaudières au fuel et au charbon: à partir du 1er janvier 2022, tout remplacement de chaudières au fuel et au charbon devra se faire par des chaudières moins polluantes et elles ne pourront plus être installées dans des logements neufs.

Concernant "l'artificialisation des sols", l'exécutif dit vouloir "passer la vitesse supérieure" pour penser "une ville de demain plus compacte et plus végétale".

L'idée est donc de "diviser par deux le rythme de bétonisation dans la décennie".

"Une première version du projet de loi sera prête pour fin septembre (.) présentée au conseil des ministres en novembre pour un examen au parlement en janvier 2021", a annoncé la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a l'issue d'un conseil de défense écologique qui s'est tenu dans la matinée à l'Elysée autour d'Emmanuel Macron. Pour y parvenir, "deux parcs naturels régionaux, l'un au mont Ventoux (Vaucluse) et l'autre, dans la baie de Somme-Picardie maritime ainsi qu'une réserve naturelle nationale, la forêt de la Robertsau, en Alsace vont être créés". Un plan de réhabilitation des friches est en réflexion et le moratoire sur l'installation des centres commerciaux en zone périphérique est bien confirmé.

Et maintenant? Une délégation de douze citoyens a rendez-vous mercredi avec Barbara Pompili et Bruno Le Maire, les ministres de l'Ecologie et de l'Economie.

"Avant la coupure estivale, nous enverrons une circulaire aux préfets pour leur demander de veiller scrupuleusement à cette question d'artificialisation dans les dossiers d'autorisation commerciale. Sur tous les nouveaux projets susceptibles de détruire des terres agricoles ou des espaces naturels, ils saisiront la commission nationale d'aménagement commercial", fait-elle savoir. Un projet de loi est prévu à l'automne pour qu'il puisse être examiné début 2021.

Dernières nouvelles