Thomas Pesquet répète pour "Alpha", sa saison 2 dans les étoiles

Fin du suspense: c'est avec le Crew Dragon de Space X que je décollerai l'année prochaine !, a annoncé l'astronaute français

Fin du suspense: c'est avec le Crew Dragon de Space X que je décollerai l'année prochaine !, a annoncé l'astronaute français

C'était non seulement le premier lancement d'une capsule développée par l'entreprise d'Elon Musk, mais aussi la première fois qu'une entreprise privée, en partenariat avec la Nasa, l'agence spatiale américaine, réussissait cette opération. "C'est d'abord une étape nécessaire pour préparer des missions futures vers Mars ou la Lune", pour laquelle il est candidat - "comme tous mes collègues".

Le nom se réfère à Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche de la Terre, dans le prolongement de Proxima, l'étoile de la même constellation. "Là où se trouvent les premières exoplanètes, celles qu'on ira chercher le jour où la technologie le permettra", ajoute Thomas Pesquet.

Le nom a été choisi parmi plus de 27 000 propositions lors d'un concours de l'ESA.

Sur l'ISS, ils rejoindront des Russes. De l'entraînement il en aura besoin puisqu'il rejoindra cette fois l'ISS à bord d'un véhicule qu'il ne connaît pas du tout puisqu'il s'agit du Crew Dragon de SpaceX.

"J'aurai la chance d'être le premier Européen à voler sur ce véhicule".

Par ailleurs, l'exploit du mois de mai salue également le retour des Américains dans la conquête spatiale, puisqu'il s'agissait du premier vol habité au départ des États-Unis depuis 2011.

Thomas Pesquet se prépare actuellement au Centre européen des astronautes à Cologne, où il s'entraîne. "Il a précisé avoir déjà commencé les entraînements sur les simulateurs chez Space X. Dans le " cockpit futuriste " de Crew Dragon, doté à 100 % d'écrans tactiles, " il ne reste plus qu'à installer l'application 'lancement' sur les tablettes géantes ", a encore tweeté mardi, enthousiaste, l'astronaute.

"Il faut bouleverser ses habitudes. mais on est là pour s'adapter!". La crise du Covid-19 a aussi chamboulé le calendrier, et les déplacements sont réduits.

Dernières nouvelles