72 cas de coronavirus identifiés — Quiberon

La côte sauvage de Saint Pierre Quiberon dans le Morbihan le 20 mai 2020

Maxime Le Pihif SIPA La côte sauvage de Saint Pierre Quiberon dans le Morbihan le 20 mai 2020

En raison de l'évolution rapide de la situation liée au coronavirus à Quiberon, dans le Morbihan, le maire Patrick Leroux a pris un arrêté interdisant l'ouverture le soir des plages, parcs et jardins.

Depuis le premier signalement du 21 juillet 2020, Quiberon (Morbihan) compte 72 cas identifiés au coronavirus Covid-19. Et de préciser que la presqu'île morbihannaise constitue, de fait, un " cluster sanitaire à risque de fort potentiel de transmission ".

Depuis, la mairie de la commune morbihannaise a également annoncé fermer ses plages et ses parcs de 21 heures à 7 heures du matin, dès dimanche soir, rapporte France Bleu Armorique. Dès jeudi, le port du masque avait été rendu obligatoire sur les marchés de plein air et "sur les axes très fortement fréquentés par la population", rappelle la préfecture.

D'après les investigations effectuées par l'Agence Régionale de Santé et l'Assurance Maladie, ces cas concernent un public jeune qui a participé à des rassemblements privés ou bien dans des établissements types bars avec de très nombreuses interactions sociales.

Deux bars sont déjà sous le coup d'une fermeture administrative pour deux mois, après les contaminations constatées.

"Je note une irresponsabilité de la jeunesse", a souligné le préfet du Morbihan, Patrice Faure, ce dimanche, interrogé sur France Inter. La préfecture rappelle enfin que " la période estivale ne doit pas être synonyme d'un relâchement dans le respect des gestes barrières ".

Le gouvernement recommande aux entreprises de "constituer un stock préventif de masques de protection de 10 semaines pour pouvoir faire face à une résurgence potentielle de l'épidémie", selon une note diffusée ce lundi.

"Ce que nous constatons, c'est que tous les cas positifs sur la commune sont des jeunes de 18 à 25 ans".

Selon le texte, "l'employeur peut également décider de généraliser le port collectif du masque au sein de l'entreprise". La préfecture a par ailleurs invité l'ensemble de la population à venir se faire tester, avec ou sans prescription médicale.

Dernières nouvelles