Etats-Unis: Donald Trump évoque le report de la présidentielle de 2020

Pour la première fois Trump évoque un report de l’élection présidentielle américaine

Etats-Unis : Donald Trump évoque pour la première fois un report de l'élection présidentielle

Toutefois, seul le Congrès a le pouvoir de décider du report d'une élection présidentielle.

"Ce sera un grand embarras pour les États-Unis", a-t-il poursuivi.

Le tweet évoquant cette hypothèse, promptement rejetée par les ténors de sa famille politique, a été envoyé quelques minutes après l'annonce d'une chute historique du PIB américain au deuxième trimestre (-32,9%) en raison de la pandémie.

L'élection présidentielle américaine aura-t-elle vraiment lieu le 3 novembre 2020? "Reporter l'élection jusqu'à ce que les gens puissent voter normalement, en toute sécurité???", a-t-il ajouté dans le tweet.

Selon le quotidien The Hill, la date de l'élection ne peut être modifiée que par le Congrès.

Cependant, Hogan Gidley, un porte-parole de la campagne Trump, déclare dans un communiqué cité par CNN, que le Président "ne fait que soulever une question sur le chaos que les démocrates ont créé en insistant pour que tous les votes soient faits par correspondance". La situation sanitaire de la crise du Covid-19 reste préoccupante et alarmante aux Etats-Unis. Nombreux d'entre eux autorisent ce système de vote depuis des années et aucune étude sérieuse n'a à ce jour fait état de problèmes majeurs, au-delà de quelques incidents isolés.

Depuis plusieurs semaines, Donald Trump, confronté à des sondages très défavorables, brandit pourtant le spectre de fraudes massives. "Je n'ai jamais envisagé de changer la date (.) Pourquoi est-ce que je ferais cela?", avait-il répondu.

Les démocrates, et notamment leur futur candidat Joe Biden, se préparent déjà au scénario qui verrait leurs adversaires républicains contester les résultats, exiger de nouveaux comptages de voix voire intimider les électeurs dans les bureaux de vote, ont dit des responsables à Reuters.

Selon la moyenne des sondages nationaux établie par le site RealClearPolitics, Joe Biden a, depuis plus de six semaines, une avance sur Donald Trump de 8 à 10 points de pourcentage.

Quelques jours plus tard, M. Trump, interrogé lors d'un point de presse à la Maison Blanche, avait catégoriquement écarté cette hypothèse. Donald Trump serait sûrement contrarié dans son projet par la majorité démocrate à la Chambre des Représentants. Ce serait très embarrassant pour les Etats-Unis.

Dernières nouvelles