La Nouvelle-Zélande suspend son traité d'extradition avec Hong Kong

Un homme est couché au sol sur le ventre. Il lève la tête et regarde devant lui

Hong Kong : la Chine suspend les accords d'extradition avec trois pays occidentaux

Cette décision prend la tête d'alliés tels que l'Australie, la Grande-Bretagne et le Canada, qui ont aussi suspendu leurs traités d'extradition avec Hong Kong pour la même raison. "La Chine a décidé de suspendre les traités d'extradition entre Hong Kong et le Canada, l'Australie et le Royaume-Uni, ainsi que les accords de coopération en matière de justice pénale", a-t-il ajouté, toujours selon l'agence de presse française.

La loi sur la sécurité nationale imposée par le régime communiste de Pékin est en vigueur depuis le 30 juin. "L'objectif des différentes mesures est d'exprimer un soutien politique pour l'autonomie de Hong Kong en vertu du principe " un pays, deux systèmes", et la solidarité pour les habitants de Hong Kong", affirme le texte. Cela correspond à la période des tensions à Hong Kong, avant l'entrée en vigueur de loi de sécurité répressive chinoise.Ces intrusions se manifestent à un moment crucial pour les relations entre la Chine et le Saint-Siège, parce que des négociations sont encore pleinement en cours à propos du prolongement de l'accord de collaboration temporaire de 2018.

Winston Peters a aussi indiqué que Hong Kong serait traitée de la même manière que la Chine pour les exportations de technologies militaires et à double usage, dans le cadre d'un examen de l'ensemble des relations que la Nouvelle-Zélande entretient avec la région administrative spéciale.

Le gouvernement a également mis à jour son avis aux voyageurs pour Hong Kong afin de refléter les risques présentés par la loi radicale. Cette législation réprime "la subversion, la sécession, le terrorisme et la collusion avec les forces étrangères". "Les mesures de l'UE violent les normes fondamentales du droit international", a déclaré devant la presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin.

" L'acte illicite du Canada, de l'Australie et de la Grande-Bretagne en politisant la coopération juridique a gravement endommagé la base de la coopération juridique. Le gouvernement (de Hong Kong) s'oppose fermement à leurs démarches", a déclaré un porte-parole, mais sans mentionner la Nouvelle-Zélande.

"Craquez pour ce joli tapis rectangulaire en laine: tissé avec de la laine de Nouvelle-Zélande, il vous assure des fibres douces au toucher et d'une qualité indéniable.On aime ses bords frangés et sa teinte chinée, qui soulignent son esprit nordique et nature.Existe en dimensions 230 x 160 cm".

Dernières nouvelles