Huawei dépasse Samsung et Apple en vente de smartphone, grâce au coronavirus

Huawei dépasse Samsung comme premier vendeur mondial de smartphones au deuxième trimestre, selon Canalys Reuters • 30/07/2020 à 07:53

Huawei évince Samsung du leadership mondial des ventes de smartphones malgré les sanctions américaines

Le constructeur chinois avait dépassé Apple il y a quelques semaines déjà, reléguant la marque à la pomme à la troisième place du podium.

La société chinoise a vendu en tout au second semestre de cette année, 55,8 millions de téléphones, quand Samsung en écoulait 53,7 millions, d'après les données compilées par le bureau d'études Canalys.

Samsung a vu baisser ses ventes mondiales de smartphones de 29% à 54,2 millions d'unités.

L'année dernière, le département américain du Commerce a imposé des sanctions contre Huawei sous prétexte de protéger la sécurité nationale.

C'est la première fois que Huawei décroche la première place depuis un seul trimestre, une ambition qu'il a depuis plusieurs années.

"C'est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an", souligne Ben Stanton, analyste de Canalys interrogé par l'AFP. Mais la dépendance de Huawei sur le marché chinois lui a donné un coup de pouce, rapporte BusinessInsider. Est-ce dû à la pandémie du corona? En effet, suite à la déclaration de la pandémie du COVID-19 toutes les nations ou presque ont fermé leurs frontières et espaces aériens.

"Huawei a pleinement profité de la reprise économique en Chine pour relancer son activité dans le domaine des smartphones", estime-t-il. Malheureusement, les pays où la firme sud-coréenne réalise de bonnes ventes ont fortement été touchés par le Covid-19 (on compte par exemple les États-Unis, le Brésil ou encore l'Inde). Huawei se retrouve au centre de la rivalité sino-américaine, sur fond de guerre commerciale et technologique et de soupçons d'espionnage.

"Les expéditions de smartphones ont subi une énorme baisse au deuxième trimestre car elles sont directement corrélées aux dépenses de consommation, qui ont connu une réduction massive en raison de la crise économique mondiale et de la hausse du chômage provoquée par les confinements généralisés ", explique dans un communiqué Nabila Popal, directrice de recherche Worldwide Mobile Device Trackers chez IDC. À l'avenir, le lancement de quatre nouveaux modèles potentiels marquera l'entrée d'Apple dans le monde de la 5G et mettra au défi les appareils Android 5G qui sont sortis depuis plus d'un an.

Samsung a tout de même une petite présence en Chine selon Canalys, qui rapporte que le géant sud-coréen de l'électronique représente moins de 1 % des parts de marché. L'autre grand fournisseur de smartphones, Apple, annoncera par ailleurs demain vendredi une mise à jour des chiffres de vente de l'iPhone.

Les entreprises américaines ne peuvent en théorie plus vendre d'équipements à Huawei - mais des dérogations ont toutefois été accordées pour limiter les conséquences sur les entreprises aux États-Unis.

Dernières nouvelles