Le tourisme mondial a déjà perdu 320 milliards de dollars — OMT

Les restrictions se multiplient la pandémie saigne à blanc le tourisme mondial

Le tourisme mondial a déjà perdu 320 milliards de dollars — OMT

Un membre du personnel de santé effectue un test de dépistage de coronavirus à Quiberon le 27 juillet 2020Quant à la Grande-Bretagne, elle soumet depuis dimanche les passagers en provenance d'Espagne, deuxième destination touristique mondiale derrière la France, à une période d'isolement.

Recrudescence "préoccupante" aussi du Covid-19 en Belgique, qui a annoncé lundi un nouveau durcissement des dispositifs, en particulier un couvre-feu dans la province d'Anvers (nord). Ce pourcentage représente 300 millions de visiteurs en moins.

D'après la dernière édition du Baromètre de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), le confinement pratiquement total imposé en réponse à la pandémie a entraîné une chute de 98% du nombre de touristes internationaux en mai par rapport à 2019.

"C'est plus du triple des pertes enregistrées (...) par le tourisme international pendant la crise économique mondiale de 2009", a estimé cette organisation dépendant des Nations unies dont le siège est à Madrid.

Dans la même optique, l'Association Internationale du Transport Aérien (IATA) a fait entendre que le trafic aérien mondial ne retrouvera son rythme d'avant -Covid-19 avant 2024 vu que l'état des frontières ne permet pas une libre circulation des voyageurs internationaux.

La maladie a déjà fait 654.477 morts, selon le dernier bilan établi par l'AFP mardi.

L'administration américaine a annoncé la contamination du conseiller à la sécurité nationale Robert O'Brien, l'un des hommes les plus souvent en contact avec le président Donald Trump. Le pic de la pandémie est à venir sur ce continent, a indiqué à l'AFP Mary Stephens, experte du bureau régional de l'OMS en Afrique.

L'OMS a également indiqué que le coronavirus n'était sans doute pas saisonnier, contrairement à d'autres virus respiratoires.

Dernières nouvelles