SpaceX : Les Russes beaux joueurs et promettent de nouvelles fusées

Ce sera le premier vol habitué en partance des États-Unis depuis neuf ans.

La capsule Crew Dragon de SpaceX lancée dans la soirée de samedi est finalement arrivée à la station spatiale internationale (ISS) le dimanche 31 mai en fin d'après-midi avec ses deux astronautes.

Robert Behnken et Douglas Hurley décolleront à bord de la capsule Crew Dragon à partir du pas de lancement numéro 39A d'où décollèrent Neil Armstrong et ses coéquipiers d'Apollo. La prochaine tentative aura lieu samedi à 15H22.

Dans un rugissement entendu à des kilomètres à la ronde sur le littoral de Floride, une fusée Falcon 9 de la société fondée par Elon Musk a décollé, et les premières minutes du vol se sont passées sans encombre, selon la retransmission en direct de la mission par la Nasa.

Un grand moment auquel Donald Trump a également tenu à assister en personne malgré les émeutes qui secouent le pays depuis plusieurs jours: "Nous sommes réunis aujourd'hui pour célébrer le lancement d'une nouvelle navette mais aussi le retour triomphant de notre nation sous les étoiles", a-t-il déclaré.

La mission peut sembler un pas modeste dans l'exploration spatiale: " Bob " et " Doug " n'iront ni sur la Lune ni vers Mars, seulement dans la vieille station spatiale, à 400 km de la Terre, où Russes et Américains vont et viennent depuis 1998.

Le chemin de SpaceX jusqu'à ce lancement n'aura pas été linéaire.

L'opération d'arrimage d'une capsule spatiale à l'ISS est en soi un événement de (presque) routine depuis vingt ans que la station accueille des astronautes, mais la mission Demo-2 de SpaceX et de la Nasa est historique: c'est la première fois que Crew Dragon, la capsule développée par l'entreprise d'Elon Musk en Californie, envoyait des astronautes à bord. Et c'est donc aussi la première fois qu'une entreprise privée, en partenariat avec la Nasa, l'agence spatiale américaine, réussissait cette opération. "Pour 3 milliards accordés depuis 2011, SpaceX a entièrement développé un nouveau taxi spatial et promis à sa cliente six allers-retours vers l'ISS". Le programme aurait dû commencer en 2017. L'intérieur est dominé par le blanc, l'éclairage plus subtil. Contrairement aux navettes, dont une a explosé en 1986 après le décollage (Challenger), Dragon peut s'éjecter en urgence si la fusée a un problème.

Si elle est certifiée comme sûre après sa mission dans l'espace, laquelle pourrait durer jusqu'en août, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace. "Nous n'avions plus vu d'astronautes américains s'envoler du territoire américain à bord de fusées américaines depuis neuf ans", a dit l'administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine.

Dernières nouvelles