France 4 obtient un sursis d'un an

France 4: La ministre de la Culture Roselyne Bachelot confirme le report d'un an de l'arrêt de la chaîne

France 4 : L’arrêt de la chaîne pourrait être repoussé d’un an

Il était entendu depuis juin 2018 que les deux chaînes du groupe France Télévisions quitteraient le paysage audiovisuel français dimanche 9 août.

Dans un communiqué, Roselyne Bachelot a indiqué le "report d'un an de l'arrêt de la chaîne France 4 pour assurer la transition nécessaire à la montée en puissance de l'offre jeunesse délinéarisée de France Télévisions" et "l'arrêt de la chaîne France Ô à compter du 23 août 2020", "au terme du plein déploiement du pacte de visibilité pour les Outre-mer".

" France 4 s'est révélée un instrument essentiel de soutien à la continuité pédagogique en cette période particulière, dit le communiqué du ministère". L'annonce a été faite ce mardi 4 août par le ministère de la Culture, confirmant ainsi une information du Parisien. "Dans un contexte sanitaire qui demeure incertain, le report momentané de la fermeture d'une chaîne avec des programmes destinés à la jeunesse et pouvant servir de relais pédagogique complémentaire, apparaît souhaitable ".

L'offre de France Télévisions destinée aux jeunes publics doit s'adapter, en particulier quant à ses modalités de diffusion et aux nouveaux usages - les enfants se détournant progressivement de la télévision au profit des supports numériques. La décision avait été annoncée par la première ministre de la Culture d'Emmanuel Macron, Françoise Nyssen, et entérinée par son successeur, Franck Riester.

Au Royaume-Uni, le gouvernement a désormais, lui aussi, des doutes sur la fermeture de BBC Three, sa chaîne jeunesse, décidée en 2016.

Le confinement lui a permis de sauver sa peau. vouée à disparaître à la fin de la semaine, la chaîne France 4 va finalement pouvoir émettre pendant encore un an. France Télévisions s'était engagée à conserver le volume d'investissement en animation, mais " caser " sur France 3 et France 5 les dessins animés jusqu'alors diffusés sur France 4 n'était pas aisé. "L'argument économique en faveur de la fermeture ne tient pas vraiment ", concluait un proche du dossier. Elle précise aussi que cette fermeture n'entraînera aucune perte d'emploi, "les salariés de France Ô seront tous accompagnés dans cette transition". Le gouvernement et France Télévisions ont signé un pacte en 2018 pour qu'on voie davantage de sujets des Outre-mer dans la grille de France Télévisions. Le ministère se dit aujourd'hui satisfait du résultat.

Dernières nouvelles