Vaccin anti-coronavirus : la Russie fait une grande annonce

La Russie prépare un vaste plan de vaccination

La Russie prépare un vaste plan de vaccination Midi Libre SYLV

"Nous prévoyons une plus vaste campagne de vaccination en octobre car nous devons lancer un nouveau système de traitement progressivement", a déclaré M. Mourachko. Selon le ministre, les vaccins commenceront à être utilisés après l'obtention du certificat d'enregistrement.

Le ministère russe de la santé a annoncé qu'un institut de recherche avait terminé les essais concernant un potentiel vaccin contre le coronavirus.

Au cours d'un point de presse, Murashko a assuré que les documents sont prêts pour les procédures d'immatriculation. "Selon les premières estimations (.) nous pourrons fournir dès cette année plusieurs centaines de milliers de doses de vaccin par mois, puis par la suite jusqu'à plusieurs millions en début d'année prochaine", a précisé à l'agence publique TASS le ministre russe du Commerce, Denis Mantourov. Les essais cliniques sur ce second vaccin devraient s'achever en septembre. Une surveillance des patients déjà vaccinés sera également assurée.

L'agence Interfax avait cité le 29 juillet une source déclarant que le vaccin recevrait l'autorisation officielle entre le 10 et le 12 août et serait administré à une partie de la population à partir du 15. "Les Américains ont été surpris quand ils ont entendu le "bip" émis par Spoutnik". Les médecins et les enseignants seraient les premières personnes à se faire vacciner.

Vendredi, le principal spécialiste des maladies infectieuses aux États-Unis, le Dr Anthony Fauci, a déclaré qu'il espérait que la Russie - et la Chine - "testaient réellement le vaccin" avant de les administrer à quiconque.

Plus de 100 vaccins candidats sont actuellement en cours de développement à travers le monde pour tenter d'arrêter l'épidémie de coronavirus. Selon un dernier bilan compilé samedi par Reuters, plus de 17,61 millions de personnes dans le monde ont contracté le virus, et 679.094 personnes en sont mortes.

Dernières nouvelles