Daisy Coleman, victime de viol et témoin d’un documentaire Netflix, s’est suicidée

Madeleine de Suède en deuil: cette mort tragique qui l'attriste

Daisy Coleman, icône américaine de la lutte contre les agressions sexuelles, se suicide à 23 ans

Si vous avez vu des messages et publications qui vous paraissaient étranges c'était parce que j'ai appelé la police pour prendre des nouvelles d'elle. "Ma petite fille n'est plus là". Je pense qu'elle croyait que je pouvais vivre sans elle, mais je ne peux pas. "J'aurais voulu être capable de lui enlever sa douleur", a confié Melinda Coleman au tabloïd. Elle ne s'est jamais remise de ce que ces garçons lui ont fait, et c'est complètement injuste. Elle était ma meilleure amie et une fille incroyable.

En 2016, Netflix sortait le documentaire choc "Audrie et Daisy ".

L'organisation a publié une déclaration par Facebook mercredi 5 août pour souligner le travail qu'elle a accompli pour de nombreuses victimes.

Dans ce documentaire, réalisé par Bonni Cohen et Jon Shenk, Daisy Coleman faisait part du viol dont elle a été victime lors d'une fête dans une maison du Missouri quand elle avait 14 ans.

La jeune femme de 23 ans avait participé au documentaire " Audrie & Daisy", sorti en 2016 sur Netflix, sur les victimes de viol chez les adolescentes.

Selon la maman de Daisy, sa fille n'avait jamais pu se remettre de son agression. Peu après, la jeune fille est abandonnée dans le froid, vêtue d'un simple t-shirt. Après des années de bataille, personne dans l'histoire n'a été condamné pour viol présumé. Sa mère, Melinda Coleman, a confirmé le décès à TMZ. Après Naya Rivera, c'est une autre jeune femme qui vient de décéder. Audrie s'était suicidée dix jours plus tard.

" Suivez toutes les infos de TV Magazine sur Facebook et Twitter".

Dernières nouvelles