La Suisse a conclu un accord avec Moderna — Vaccin

Comment la biotech Novavax est passée d’une chute de 30% à un bond de 20% en une nuit à Wall Street | Crédits

Comment la biotech Novavax est passée d’une chute de 30% à un bond de 20% en une nuit à Wall Street | Crédits

La Confédération a conclu avec le laboratoire américain Moderna Therapeutics un contrat portant sur l'acquisition de 4,5 millions de doses de son vaccin pour l'heure expérimental contre le Covid-19, que produit déjà le sous-traitant rhénan Lonza.

Le Président Trump estime que les États-Unis se doteront d'un vaccin contre le Covid-19 avant même l'élection présidentielle du 3 novembre où il compte briguer un second mandat. "Conformément à la demande du gouvernement du Canada, la livraison du vaccin candidat est prévue au cours de l'année 2021", ont de leur côté expliqué Pfizer et BioNTech par communiqué.

"Les détails financiers de l'entente n'ont pas été divulgués, mais les conditions se fondaient sur les dates de livraison et le volume de doses".

Plus tôt en juillet, Pfizer et Moderna ont signalé des résultats positifs d'essais plus restreints. Ce projet est désormais entré fin juillet dans une phase d'essais cliniques à grande échelle (phase 3), avec 30.000 volontaires de 18 à 35 ans.

C'est lors d'une conférence de presse, tenue mercredi matin, que la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, Anita Anand et le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, ont annoncé l'entente du gouvernement fédéral avec deux entreprises qui pourront leur fournir des doses de vaccin.

La course au vaccin est lancée à travers la planète avec actuellement 26 candidats vaccins au stade des essais cliniques (testés chez l'être humain) et 139 au stade de l'évaluation pré-clinique, selon des données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La directrice générale de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a prévenu mardi de ne pas s'attendre à ce qu'un vaccin mette un terme rapide à la pandémie, affirmant que les vaccins présentent un espoir, mais probablement pas de solution miracle pour le nouveau coronavirus.

Dernières nouvelles