Les cours du pétrole au plus haut depuis mars

Pétrole: Le prix du baril dépasse les 46 dollars

Forage d'un puits de pétrole

Ce matin, le marché est resté à l'équilibre avec un baril de Brent autour des 45 dollars.

Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 44,76 dollars à Londres, en baisse de 0,73% par rapport à la clôture de jeudi. Le cours du West Texas Intermediate (WTI) a baissé de 0,6% à 41,95 dollars.

Selon les analystes, ce rebond des cours est liée à des pronostics faisant état d'une baisse prochaine des stocks de brut et d'essences aux Etats-Unis. Selon une compilation des estimations rassemblées par l'agence Bloomberg, les stocks de brut devraient avoir reculé de 3,35 millions de barils et ceux d'essence de 500.000 barils, des chiffres à confirmer avec la publication officielle des données par l'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA).

La production américaine de brut a légèrement reculé, à 11 millions de barils par jour (mbj) tandis que les raffineries ont fonctionné à 79,6% de leurs capacités, soit un tout petit peu plus que la semaine précédente (79,5%).

La demande chez le premier consommateur mondial d'or noir semble en revanche rester à la peine.

"Nous pensons que l'optimisme affiché par les acteurs du marché pétrolier et les prix du pétrole eux-mêmes sont excessifs", a néanmoins estimé Eugen Weinberg, analyste de Commerzbank.

Dernières nouvelles