Un cancer diagnostiqué pour la première fois chez un dinosaure

Crédit: Royal Ontario Museum  Mc Master University

Crédit: Royal Ontario Museum Mc Master University

Le centrosaure mesurait 2 mètres de haut et vivait il y a 77 millions d'années en Amérique du Nord, selon l'étude publiée dans The Lancet Oncology. La tumeur du Centosaurus découvert par des paléontologues en 1989 dans la province canadienne d'Alberta est proche de l'ostéosarcome, un des cancers osseux primitifs les plus fréquents chez l'homme. Les experts pensaient initialement que l'os, déformé, avait subi une fracture qui avait guéri. Mais grâce à de récents examens effectués avec des technologies avancées, les chercheurs ont remarqué que la grosseur sur l'os, de la taille d'une pomme, était en fait une tumeur cancéreuse.

L'analyse détaillée de l'os de l'herbivore (qui se nourrit de végétaux) préhistorique a révélé une surprise: Mark Crowther a découvert que la tumeur ressemblait beaucoup à une tumeur maligne (pouvant entraîner la mort) des os que certains humains développent. C'est fascinant de voir que ce cancer existait il y a des dizaines de millions d'années et qu'il existe toujours. Pour autant, ce n'est sûrement pas ce cancer qui a tué le Centrosaurus: son os a été retrouvé parmi une centaine d'ossements appartenant au même troupeau, sans doute emporté par une catastrophe soudaine.

Pour la première fois dans l'histoire de la paléontologie, une équipe de chercheurs canadiens ont découvert un fossile de dinosaure ayant souffert d'un cancer. Nous les imaginons souvent comme des créatures mythiques, marchant d'un pas lourd et robuste, mais (...) ils souffraient de maladies comme les humains.

Dernières nouvelles