Covid-19 : un début de rebond épidémique en Île-de-France

Une mesure prévue pour un mois, prise pour tenter d'enrayer un rebond du virus qui fait craindre, à l'approche de la rentrée, une deuxième vague de l'épidémie aux effets potentiellement dévastateurs pour l'économie tricolore.

Interrogé ce dimanche sur franceinfo, le directeur général adjoint de l'agence régionale de santé (ARS) en Île-de-France n'a pas caché ses craintes. Depuis le mois de juillet, les différents indicateurs sont repartis à la hausse dans la région.

Le nombre de cas positifs au Covid-19 ne cesse d'augmenter en Ile-de-France. Progressivement, ce nombre a diminué. Si à la mi-mai, il y avait environ 200 nouveaux cas par jour et plus que 100 à la fin du mois de juin, "depuis la semaine dernière, nous constatons en moyenne autour de 400 cas positifs par jour en région Ile-de-France et même plus de 500 ces derniers jours", a expliqué Nicolas Peju, à l'antenne de Franceinfo. Depuis la mi-juillet, ce chiffre remonte. Dans ce contexte, le port du masque en extérieur est une mesure utile selon le directeur général adjoint de l'ARS. "Il faut impérativement cette prise de conscience pour renforcer toutes les mesures de prévention et inverser cette tendance dans les jours et dans les semaines qui viennent".

Il n'a d'ailleurs pas exclu de généraliser la mesure du port du masque obligatoire en extérieur sur tout le territoire parisien.

" Il faut vraiment une prise de conscience collective que la tendance n'est pas bonne".

Dernières nouvelles