Les ordinateurs portables signés Toshiba, c'est fini

Cette transaction marque la fin d'un processus qui avait commencé il y a deux ans, lorsque Sharp a acquis la majorité de l'activité PC portables de Toshiba. La firme vient d'annoncer que Sharp pose une option d'achat sur les parts restantes de Dynabook (19,9%), jusque-là détenues par Toshiba.

Toshiba ne fabrique officiellement plus d'ordinateurs portables. Ces dernières années, le constructeur s'était recentré sur le marché professionnel en proposant la gamme d'ultraportables Portégé. Un an plus tard, Sharp effaçait le nom historique de Toshiba au profit de " Dynabook", sans doute une référence au projet d'Alan Kay.

Dernières nouvelles