Trump s'en prend à TikTok et WeChat, Pékin crie à la "répression"

Le Cac 40 figé par les décrets de Trump en attendant l’emploi américain | Crédits

Le Cac 40 figé par les décrets de Trump en attendant l’emploi américain | Crédits

Le président américain a signé jeudi 6 août un décret pour interdire, d'ici 45 jours, toute transaction avec les sociétés ByteDance et Tencent.

"La diffusion aux États-Unis d'applications mobiles développées et détenues par des sociétés de la République populaire de Chine continue de menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l'économie des États-Unis", peut-on lire dans le décret.

Le président a signé un décret du même ordre contre la plateforme WeChat, qui appartient au géant chinois Tencent et est omniprésente dans la vie des Chinois (messagerie, paiements à distance, réservations.). Comme TikTok, l'interdiction entre en vigueur dans 45 jours. En effet, TenCent est propriétaire de Riot Games, développeur de League of Legends, et détient une participation importante dans Epic Games, l'éditeur de Fortnite.

Selon un communiqué relayé par le ministère, la diplomate russe dénonce "l'interdiction pour les citoyens américains de coopérer avec l'entreprise chinoise ByteDance, propriétaire de l'application "TikTok", fondée selon elle sur "des accusations non prouvées".

Le groupe américain voulait, au départ, racheter uniquement les activités de TikTok aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et Nouvelle-Zélande.

Une initiative dénoncée par Zhang Yiming, le fondateur de TikTok, qui y voit une volonté de tuer son application. Le président qualifie ces deux applications chinoises d'"urgence nationale " en ce qui concerne la chaîne d'approvisionnement en technologies et services de l'information et de la communication. "Cette collecte de données menace de permettre au Parti communiste chinois d'accéder aux informations personnelles et exclusives des Américains - ce qui pourrait permettre à la Chine de localiser les employés et les entrepreneurs fédéraux, de constituer des dossiers d'informations personnelles à des fins de chantage et de mener des activités d'espionnage ".

Alors que TikTok a enregistré plus de 175 millions de téléchargements aux États-Unis, soit environ 800 millions dans le monde, WeChat compte plus de 1,2 milliard d'utilisateurs actifs par mois. Donald Trump est parti en guerre contre les réseaux sociaux chinois, accusés par le gouvernement américain de collecter les données de ses utilisateurs dans son territoire pour manipuler les prochaines élections présidentielles. Mais l'entreprise a toujours nié les allégations selon lesquelles elle collaborerait avec le gouvernement chinois.

Dernières nouvelles