Coronavirus : L’OMS réagit à l’annonce du vaccin russe " Spoutnik V "

Coronavirus 20 pays déjà ont pré-commandé un milliard de doses du vaccin russe baptisé Spoutnik

Coronavirus : la Russie a inventé le premier vaccin, affirme Vladimir Poutine

"En ce sens, elle a participé à l'expérience", a dit le président russe. La mise en circulation du vaccin à large échelle est estimée à janvier 2021 selon le registre national des médicaments russe. De fait, selon lui, 20 pays ont déjà commandé plus d'un milliard de doses du vaccin russe. Berlin émet en effet des doutes sur "la qualité, l'efficacité et la sécurité" du vaccin russe.

La Russie tout comme plusieurs pays du monde travaille depuis des mois à l'élaboration d'un vaccin contre le Covid-19. Conçu par le Centre scientifique d'épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou et le Fonds des investissements directs de Russie (RFPI), le vaccin a été baptisé Spoutnik V. Une méthode également sélectionnée par l'université anglaise d'Oxford, selonLe Monde.

Toutefois, le communauté scientifique demeure sceptique face à la rapidité de mise au point de ce vaccin.

La préqualification de tout vaccin passe par des procédés rigoureux " a pointé Tarik Jasarevic, le porte-parole de l'OMS, lors d'une visio-conférence de presse, après avoir été interrogé sur l'annonce par le président russe que la Russie avait développé le " premier vaccin " contre le nouveau coronavirus. En clair, le vaccin doit encore être testé sur plusieurs milliers de personnes, ce qui sera crucial pour déterminer son efficacité et son innocuité (c'est-à-dire le fait qu'il ne soit pas dangereux pour l'organisme).

À ce jour, la Russie n'a publié aucun résultat concernant ses essais cliniques. Le ministère de la Santé a cependant affirmé que la double inoculation " permettait de former une immunité longue", estimant qu'elle pouvait durer deux ans. Une deuxième phase devrait commencer ce 12 août. Le projet de Moderna, enfin, est basé sur un vaccin "à ADN" ou "à ARN", où seulement une partie du virus est isolée et inoculée pour déclencher la réponse immunitaire. Reste à voir ce dont est capable ce vaccin, dont les conditions de développement ont largement fait jaser.

Le premier vaccin contre le Covid-19 serait enfin sur le marché. L'organisation aurait par conséquent demandé au ministère russe de la santé de différer l'enregistrement de ce vaccin, mais la requête a apparemment été rejetée par le gouvernement...

"Plus il y a de candidats vaccins, et surtout plus il y a de types de candidats vaccins, plus on a de chances d'aboutir à quelque chose", explique Daniel Floret, vice-président de la Commission technique des vaccinations, rattachée à la Haute autorité de santé (HAS) française.

Sur la centaine de vaccins en cours de développement à travers le monde, au moins quatre sont en phase III chez l'homme, selon l'OMS.

Dernières nouvelles