Williams ne fera pas appel de la décision sur Racing Point

Officiel : Racing Point fait appel de la décision de la FIA

F1: Ferrari, Renault et Racing Point confirment leur appel

C'est d'ailleurs exactement ce qui s'est passé au GP du 70e Anniversaire.

Au centre de la polémique depuis le mois de février et la première sortie publique de sa RP20 lors des essais hivernaux, Racing Point a été reconnu coupable d'une infraction à la réglementation sportive 2020, ses écopes de freins arrière ayant été jugées trop proches de celles de la Mercedes W10 de 2019.

La sanction infligée pour cette infraction, qui est suspendue le temps de l'appel, a été un retrait de 15 points au classement constructeurs et 400'000 euros d'amende, censée compenser les gains en matière de développement dont l'équipe a bénéficié en économisant du temps sur la conception de ses écopes de freins.

L'écurie de Silverstone a décidé d'interjeter appel aussi. Renault, Ferrari, Williams et McLaren ont exprimé leur souhait de faire appel de cette décision.

L'affaire sera soumise à la Cour d'appel internationale de la FIA, après que Ferrari et Renault ont confirmé leur intention de faire avancer le dossier. L'équipe est cependant autorisée à continuer à courir avec elle. Les cinq écuries qui avaient déclaré samedi dernier leur intention de faire appel contre le jugement de la FIA sur les écopes de freins des Racing Point avaient jusqu'à hier matin pour le faire.

L'équipe se félicite des décisions et des conclusions des commissaires sportifs dans cette affaire et aussi du fait que la FIA a démontré que les transgressions des règles seront étudiées et sanctionnées.

"Nous pensons que la décision de la FIA de demander l'interdiction de la copie extensive des voitures à partir de 2021 répond à notre préoccupation la plus fondamentale et réaffirme le rôle et la responsabilité d'un constructeur dans ce sport, ce qui est fondamental pour l'ADN de la Formule 1 et les croyances et principes fondamentaux de Williams".

Dernières nouvelles