Electricité, gaz, tabac... Voici tout ce qui va changer au 1er février

En entreprise le port du masque deviendra obligatoire pour tous y compris en open space

En entreprise le port du masque deviendra obligatoire pour tous y compris en open space

Après une hausse de 1,3% en août, les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont augmenter de 0,6% en septembre. Aujourd'hui marquera la fin de la mesure de suspension de toute réduction ou interruption de fourniture d'électricité et de gaz et des pénalités de retards de paiement pour tous les clients. Ces particuliers ne peuvent désormais plus se faire rembourser à hauteur de 80% des heures de travail prévues, mais non réalisées.

Évolution du prix du tabacLe prix du tabac change, mais sa hausse ou sa baisse dépend des marques: les Lucky Strike Bleu ou les Red Classic perdent par exemple 30 centimes, tandis que certaines marques de tabac à chicha, comme Al Fakher, grimpent d'un euro.

Cette rentrée 2020 sera une rentrée masquée. Un employé peut également engager une procédure contre son employeur s'il ne fait pas respecter cette mesure ou ne met pas de masques de protection à disposition de son personnel. Le port du masque est désormais obligatoire dans les espaces clos et partagés, les open spaces, les salles de réunion ainsi que les couloirs.

Du côté des bourses il faudra faire attention au délai qui ne doit pas être raté pour les familles les plus précaires, en pleine crise économique.

Le portail Scolarité - Services sera ouvert à partir de ce mardi et jusqu'au 15 octobre pour toutes les demandes de bourses pour les élèves scolarisés en lycée et en établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA), déclinées sur six échelons de revenus.

Au-delà des décisions relatives à la pandémie de coronavirus, comme le port du masque obligatoire au collège, au lycée et en entreprise, plusieurs changements sont à prévoir à partir de ce mardi 1er septembre.

Les salariés employés à domicile n'auront plus droit au chômage partiel, sauf ceux travaillant en Guyane et à Mayotte où le dispositif sera maintenu jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire. Il avait été mis en place au début du confinement pour aider les particuliers employeurs en difficulté à rémunérer leurs salariés à domicile et assistantes maternelles.

À partir du mardi 1er septembre, l'amende pour usage de stupéfiant va être généralisée partout en France. Les consommateurs seront alors directement verbalisés et recevront un procès-verbal et une amende. Le montant de l'amende pour de tel fait est établi à 200 euros, mais peut varier entre 150 et 450 euros.

Dès la rentrée, il y aura un nouveau pass pour les petits en Ile-de-France. En effet, Ile-de-France Mobilités lance dès demain un pass " junior " destiné aux enfants âgés de 4 à 11 ans. Il leur permettra d'emprunter tous les transports en commun de la région pour 24 euros par an. Toutefois, les protocoles sanitaires évoluent de jour en jour donc pour le moment rien n'est sur.

Dernières nouvelles