Le championnat de MotoGP officiellement touché par l'épidémie de coronavirus

La prochaine épreuve du MotoGP, désormais la première de la saison, sera donc le GP des Amériques le 5 avril, près d'Austin (Etats-Unis).

"L'Argentine ne connaît actuellement aucune restriction face à l'épidémie actuelle de coronavirus et aucun problème n'est envisagé grâce au protocole de sécurité du ministère de la santé de la nation et du gouvernement de Santiago del Estero", affirme le dirigeant du groupe OSD.

La Fédération Internationale de Motocyclisme, l'IRTA et Dorna Sports sont également dans le regret d'annoncer le report du Grand Prix OR de Thaïlande, qui devait avoir lieu le 22 mars.

"Le point principal concerne le contrôle des équipes italiennes, mais il sera très simple pour l'organisation de contrôler chaque passager", assure le groupe OSD.

"L'épreuve MotoGP en Argentine se disputera normalement et restera au calendrier 2020 du championnat du monde de vitesse", prévoient les organisateurs argentins qui s'engagent à maintenir une surveillance médicale auprès des personnes présentant un risque potentiel, notamment en prenant leur température. Pour autant que ce pays ne mette également en place des mesures restrictives mises pour le coronavirus.

Les deux premières courses de MotoGP annulées ou reportées, le Grand Prix de Formule 1 de Chine repoussé à une date encore à déterminer: l'épidémie de coronavirus bouleverse le calendrier du début de saison dans deux des disciplines phares des sports mécaniques.

Les écuries et les pilotes des catégories Moto2 et Moto3, qui se trouvent au Qatar depuis la semaine dernière pour y effectuer des essais, ne sont pas concernés par cette décision, a-t-on précisé de même source. Le MotoGP au Qatar est annulé et le Grand-Prix de Thaïlande est reporté.

Dernières nouvelles