Le street-artiste Banksy finance un navire pour secourir les migrants — Méditerranée

Le bateau de Banksy en Méditerranée appelle à l’aide après un sauvetage massif de migrants

En Méditerranée, Banksy finance un nouveau navire pour secourir les migrants

Dans une tribune publiée vendredi par Libération, Michaël Delafosse, maire de Montpellier et Leoluca Orlando, maire de Palerme, s'indignent de la "détention administrative" de l'Ocean Viking, le navire humanitaire de SOS Méditerranée, dont une antenne œuvre dans l'Hérault.

Baptisé du nom de Louise Michel, anarchiste française du XIXe siècle, le navire décoré d'un graffiti de l'artiste britannique est parti le 18 août du port espagnol de Borriana, près de Valence, selon le Guardian.

Le bateau est quant à lui un ancien navire des douanes françaises.

Ils ont été entendus puisque dans l'après-midi, les garde-côtes italiens sont intervenus. Une rapidité précieuse qui permet à l'appareil de prendre de vitesse les gardes-côtes libyens.

L'infirmière Lea Reisner, membre de l'équipage, précise au quotidien anglais que le projet porte un idéal "anarchiste" et ambitionne de faire entrer en résonance différents combats pour la "justice sociale tels que les droits des femmes, des LGBTQI, l'égalité raciale, les droits des migrants, la cause environnementale et les droits des animaux". Selon toujours The Guardian, toute l'opération a été montée entre Londres, Berlin et Borriana. Les autres ont été transférées à bord du bateau humanitaire Sea-Watch 4. Une pétition en son soutien avait alors récolté plus de 80 000 signatures.

Ainsi aurait commencé la nouvelle aventure humanitaire du Louise Michel, à en croire l'article du Guardian. C'est la population à bord du navire "Louise-Michel " annoncée par l'équipage depuis un sauvetage qu'il a effectué en mer Méditerranée dans la nuit de vendredi à samedi, relate Le Monde. Elles sont notamment soignées pour "des brûlures de carburant, déshydratation, hypothermie et blessures traumatiques". Ces naufragés " sont dans un état de choc assez violent, traumatisés par ce qu'ils ont subi" racontait Claire, membre de l'équipage, le lendemain, à franceinfo.

Une cinquantaine de personnes ont été évacuées du bateau de sauvetage des migrants Louise Michel qui s'est échoué au large des côtes de Malte après avoir emmené plus de 200 personnes à bord. Après la mort d'une personne, l'équipage a accusé l'Europe d'ignorer ses appels à l'aide. En effet, Banksy est l'initiateur d'une opération choc pour venir en aide aux migrants en Méditerranée. L'association SeaWatch et l'organisation Médecins sans Frontières qui affrètent le bateau ont annoncé dans la soirée avoir pris en charge quelque 150 personnes supplémentaires, et compter désormais à leur bord environ 350 passagers. "Nous avons besoin d'une assistance immédiate", est-il écrit dans un tweet.

"L'obligation de sauvetage en mer est une obligation en vertu du droit maritime international".

Une provocation pour le Rassemblement national " A Marseille Michèle Rubirola les accueille, Martine Vassal les loge", s'est exclamé en réponse le sénateur RN marseillais, Stéphane Ravier sur son compte Twitter. "Lampedusa n'y arrive plus. La Sicile ne peut pas continuer à payer l'indifférence de Bruxelles et le silence de Rome", a tonné l'élu, président de région grâce à une alliance de droite et d'extrême-droite.

Dernières nouvelles