Rogers fera une offre d'achat hostile pour acquérir Cogeco

Le logo de la compagnie Rogers Communications

La famille Audet dit non à l'offre d'achat non sollicitée de Cogeco

Le câblodistributeur américain Altice USA a fait une offre publique d'achat de 10,3 milliards de dollars pour Cogeco et Cogeco Communications dans le cadre d'un plan qui lui permettrait d'acquérir Atlantic Broadband - les actifs américains de Cogeco - pour 4,8 milliards et de vendre les actifs canadiens des sociétés montréalaises à Rogers Communications.

La famille Audet, qui contrôle 69 % des votes chez Cogeco et 82,9 % du côté de Cogeco Communications, a rapidement opposé une fin de non-recevoir à l'offre.

Rogers a annoncé une offre d'achat hostile pour l'acquisition de Cogeco, en collaboration avec le cablôdistributeur américain Altice.

La proposition a aussi été présentée mercredi aux conseils d'administration de Cogeco et Cogeco Communications, qui l'ont également rejetée.

Altice USA offrait 106,53 $ pour chaque action de Cogeco et 134,22 $ pour chaque titre de Cogeco Communications.

Même si Cogeco avait accepté l'offre, le gouvernement aurait vraisemblablement tenté d'intervenir.

Altice USA compte plus de 4,9 millions de clients résidentiels et commerciaux dans 21 États sous ses marques Optimum et Suddenlink. Cette entreprise avait été acquise par Cogeco pour 1,4 milliard US en 2012 et avait été épaulée par la CDPQ dans sa croissance en sol américain.

Dernières nouvelles