Coronavirus : Sanofi promet un vaccin "à moins de 10 euros" la dose

Les laboratoires Sanofi et GSK vont recruter 440 participants en bonne santé pour conduire cet essai randomis

Les laboratoires Sanofi et GSK vont recruter 440 participants en bonne santé pour conduire cet essai randomis

Les doses destinées à l'Europe seront fabriquées près de Paris, et le prix, pas encore définitif, ne devrait pas dépasser 10 euros.

Les procédures de fabrication du vaccin contre le coronavirus n'ont pas encore terminé, mais le coût futur de ce vaccin en cours d'élaboration par les laboratoires Sanofi et GSK est déjà connu. "C'est pour cela qu'on va vite mais qu'on fait tout de même attention à ce que l'on fait", a rappelé samedi, dans l'émission On n'arrête pas l'éco, le président de Sanofi France, Olivier Bogillot. Le président de la branche française de Sanofi a salué au passage le "partage des risques avec les Etats" qui permet d'avoir des prix "les plus faibles possibles". "On sera à moins de dix euros".

La course au vaccin contre le Covid-19 se poursuit et les leaders mondiaux du secteur pharmaceutique mettent tout en oeuvre pour assurer une future production. Les Etats-Unis auront environ 100 millions de doses, les Européens 300 millions et la Grande-Bretagne 60 millions. Mais pour Olivier Bogillot, ce n'est pas un problème: "Vous savez qu'il va falloir vacciner des millions, voire des milliards de personnes, donc il va falloir plusieurs fournisseurs de vaccins, qui seront capables de produire des millions et des millions de doses. Que des laboratoires concurrents arrivent avant nous, ce n'est pas un problème, on arrivera juste après, et on arrivera pour fournir nous aussi des centaines de millions de doses".

"Chaque laboratoire utilise des technologies différentes, nous on utilise une technologie qu'on maîtrise bien puisque c'est la même que pour notre vaccin contre la grippe".

Ce chiffre est largement supérieur au prix évoqué par Astrazeneca pour son propre candidat vaccin, autour de 2,50 euros, mais le groupe britannique "a beaucoup sous-traité la production" alors que Sanofi mobilise avant tout des ressources internes pour développer son vaccin, a expliqué le président de Sanofi France.

En outre, le vaccin pour la plaque européenne sera fabriqué en France, à Vitry-sur-Seine, a annoncé Olivier Bogillot. L'Hexagone a d'ailleurs franchi une nouvelle étape cette semaine, avec le début jeudi dernier des essais cliniques du vaccin développé par le français Sanofi et son partenaire britannique, GSK.

Dernières nouvelles