Grippe : va-t-on devoir se faire vacciner cette année ?

Vers une vaccination massive contre la grippe en France ? - Horizon radio

Bientôt un vaccin plus performant contre la grippe au Maroc

"Pour qu'un résident soit protégé de la grippe, il faut qu'il soit vacciné et qu'environ 80% de son environnement soit vacciné", a expliqué lors d'un point presse Florence Arnaiz-Maumé, la déléguée générale du Synerpa. "C'est pourquoi nous sommes pour encourager, voire exceptionnellement pour rendre obligatoire le vaccin cette année", a ajouté cette responsable, faisant également valoir que si le virus de la grippe circule cet hiver dans les établissements, il sera d'autant plus difficile d'identifier les cas suspects de Covid-19.

L'organisation demande à pouvoir vacciner contre la grippe l'ensemble des adultes, et pas seulement les les femmes enceintes et les personnes fragiles âgées de plus de 65 ans, ou atteintes d'une maladie chronique (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire.) ou d'une obésité sévère. Toutes les personnes majeures éligibles peuvent retirer le vaccin à la pharmacie sur présentation de leur bon de prise en charge de l'Assurance maladie et se faire vacciner au choix par un médecin, un infirmier, une sage-femme ou un pharmacien volontaire. "Elle entraîne des dizaines de milliers de passages aux urgences et fait 10.000 morts en moyenne". Les adultes qui ne présentent pas de risque de complication " vont voir leur papa et leur maman en Ehpad, côtoient des gens fragiles. S'ils se protègent, ils protègent leur famille, a martelé Gilles Bonnefond. Ils n'ont pas envie de passer deux heures chez le médecin pour se faire vacciner.

L'USPO propose de comptabiliser les doses disponibles mi-novembre pour voir s'il est possible " d'augmenter la couverture vaccinale ". Plus précisément, l'Académie recommandait d'initier une campagne d'information de grande ampleur "grippe et Covid-19 "pour sensibiliser la population aux risques d'une co-épidémie, et de rendre obligatoire la vaccination antigrippale pour tous les soignants et les personnels sociaux en contact avec les personnes vulnérables, en particulier dans les EHPAD et les hôpitaux".

Dernières nouvelles