Le Français qui se laissait mourir accepte de se réalimenter

Alain Cocq accepte de se réalimenter et envisage un retour chez lui

Alain Cocq le 12 août 2020 à Dijon AFP Archives- PHILIPPE DESMAZES

Le Français Alain Cocq, atteint d'une maladie incurable et qui voulait se laisser mourir avant d'être hospitalisé lundi soir, a annoncé mercredi qu'il avait accepté de se réhydrater et de se réalimenter, ajoutant qu'il pourrait rentrer chez lui "d'ici sept à dix jours". Mais ce dernier lui a confirmé au téléphone qu'il s'agissait de sa propre décision, et qu'il avait réclamé des soins palliatifs.

Le militant de la fin de vie "digne'" Alain Cocq a été hospitalisé lundi soir, après quatre jours sans traitement ni alimentation, a rapporté mardi 8 septembre sa mandataire. "On m'a dit qu'il avait récusé devant témoins son droit de refus de soins". Mais sa souffrance était telle qu'il a rejoint l'hôpital, avec son accord. "C'était trop difficile", a déclaré Mme Medjeberg.

À cette heure, Sophie Medjeberg n'a pas pu dire si Alain Cocq est à nouveau alimenté et hydraté, précise 20 Minutes. Elle attend de pouvoir se rendre à son chevet.

La mandataire de M. Cocq avait contacté le médecin traitant du malade lundi soir pour lui demander de prodiguer des soins de confort après que l'auxiliaire de vie qui accompagne M. Cocq eut constaté qu'"il était délirant, avait de la mousse aux lèvres et du sang dans les selles". En "phase terminale depuis 34 ans", comme il l'affirme, M. Cocq souffre d'une maladie génétique rare et très douloureuse qui bloque ses artères.

Faute d'avoir obtenu du président Emmanuel Macron l'autorisation pour une injection de barbituriques "à titre compassionnel " pour abréger ses souffrances, le Dijonnais avait décidé de se laisser mourir chez lui, cessant tout traitement, alimentation et hydratation à partir de vendredi soir.

En France, la loi Claeys-Leonetti, dite "loi sur la fin de vie", promulguée en 2016, prévoit une sédation longue et profonde, mais uniquement pour les malades en fin de vie.

Dernières nouvelles