Le portefeuille du Commerce confié au Letton Valdis Dombrovskis — Commission européenne

UE: l'Irlande perd le portefeuille du Commerce, confié au Letton Dombrovskis

Face à Pékin et Washington, un nouveau patron inattendu du Commerce européen

Le Letton Valdis Dombrovskis a été désigné mardi commissaire au Commerce par la présidente de la Commission européenne, profitant de la démission de l'Irlandais Phil Hogan qui avait enfreint les règles antivirus dans son pays.

Si l'Irlande a perdu ce poste prestigieux, elle obtient néanmoins un beau lot de consolation: elle se retrouve désormais en charge des services financiers -auparavant du ressort de Valdis Dombrovksis-, un poste particulièrement important, notamment dans la perspective des relations avec le Royaume-Uni après sa sortie de l'Union Européenne.

Actuelle vice-présidente du Parlement européen, Mairead McGuinness (PPE, droite), est députée européenne depuis 2004. Andrew McDowell, ancien vice-président de la Banque européenne d'investissement, était l'autre candidat.

Mme McGuinness reprend ces attributions de M. Dombrovskis. Il est commissaire européen depuis 2014. Mais celui des services financiers, qui échoit à Máiréad McGuinness, est tout aussi fondamental. Ce groupe de droite et de démocrates-chrétiens est le premier groupe de l'assemblée. Mais sa compatriote Máiréad McGuinness, qui devient commissaire aux Services financiers, n'hérite pas du portefeuille du commerce de son prédécesseur, stratégique en temps de négociations du Brexit et avec les États-Unis. Dombrovskis restera également le représentant de la Commission au sein de l'Eurogroupe, aux côtés du commissaire à l'économie Paolo Gentiloni, a déclaré Mme von der Leyen.

La perte du portefeuille du Commerce est un coup dur pour Dublin, qui sera directement impactée par la fin de la période de transition post-Brexit fin 2020.

Le portefeuille de commissaire au commerce détenu par M. Hogan reviendra à Valdis Dombrovskis de Lettonie, qui est actuellement le vice-président exécutif de la Commission européenne, en charge de l'Economie au service des personnes. S'il reçoit l'approbation du Parlement européen, l'ancien Premier ministre letton et poids lourd de la commission devra gérer plusieurs dossiers brûlants.

Dernières nouvelles