Reprise du procès en extradition de Julian Assange à Londres

Le fondateur de Wiki Leaks Julian Assange à l'ambassade d'Equateur à Londres le 5 février 2016

Le fondateur de Wiki Leaks Julian Assange à l'ambassade d'Equateur à Londres le 5 février 20161/2

Manifestation contre l'extradition de Julian Assange à Londres, en février 2020.

À Londres, le procès d'extradition vers les États-Unis de Julian Assange reprend ce lundi, après plusieurs mois d'une interruption prolongée par la pandémie de coronavirus.

L'Australien de 49 ans est poursuivi notamment pour espionnage par la justice américaine, pour avoir diffusé à partir de 2010 plus de 700 000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan.

Assange, rasé de près et vêtu d'un costume lors de l'audience de lundi, a officiellement refusé d'être extradé pour faire face à un acte d'accusation de remplacement émis par les autorités américaines en juin.

Julian Assange nie cependant les accusations des enquêteurs américains selon lesquelles WikiLeaks aurait obtenu ces documents de pirates informatiques russes.

Dernières nouvelles